Image
Et pourtant, ces deux cépages, et j'ajouterais le viognier, sont si sous-estimés. La roussanne surtout, lorsque bien travaillée, est un des cépages blancs les plus élégants et raffinés. Elle est peu productive, mais très qualitative.

Et aussi, pour une raison que j'ignore et dont l'explication relève probablement de la science, ce sont parmi les seuls cépages pouvant, dans bien des cas, se marier à la cuisine contenant de l’ail. Quoi de mieux qu'une bonne mayonnaise ou persillade maison, bien aillée ? Le hic, c’est que ce sont parfois des tue-vin.

Le Crozes-Hermitage blanc du domaine de la Mule blanche, de la maison Jaboulet, est un pur délice encore disponible dans quelques succursales de la SAQ, surtout dans les grandes régions de Montréal et Québec. Si vous en trouvez, vous devez sauter dessus.

D'une jolie couleur jaune tirant sur le doré, très brillant, ce Crozes fait à parts égales de roussanne et marsanne est charnu, complexe, et racé.

Le nez est minéral, avec même un petit côté métallique. On y décèle des fleurs, de la feuille d’érable séchée, même du thé.

La bouche est ample, encore une fois très minérale. On y remarque les notes d’élevage en barriques de chêne, c’est à dire un petit côté et boisé et vanillé, quoi que très subtiles. Rond, gras, presque crémeux, il est pourtant doté d’une belle acidité qui équilibre le tout. Pas le plus fruité, on est plutôt sur les herbes et le tilleul. Avec de très discrètes saveurs de poire et de melon miel. Complexe donc.

Pour accompagner des ris de veau à la crème et aux champignons, un homard et sa mayonnaise maison aillée, entre autres.

Un vin de grande complexité et de grande classe à faire découvrir à vos confrères lors d’un repas de célébration, pour leur rappeler que le Rhône, ça n’est pas que rouge.

Paul Jaboulet Aîné, Domaine Mule Blanche,Crozes-Hermitage 2010
Code SAQ : 11153889 , 34,75 $