Katherine Lippel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail
Katherine Lippel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail
« L’ouvrage traite de deux aspects de la santé mentale au travail : les questions de prévention et d’indemnisation sur la santé mentale reliée au travail, et, la loi sur le harcèlement psychologique au Québec », explique Katherine Lippel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail.

Selon cette membre du Barreau du Québec depuis 1978, chercheure et enseignante, les questions liées à la santé mentale au travail est un sujet d’actualité au Québec.

Rachel Cox, professeure à la fac de science politique et de droit de l'UQAM
Rachel Cox, professeure à la fac de science politique et de droit de l'UQAM
« Elles sont productives d’une jurisprudence très importante, et de beaucoup de jugements de la Commission des lésions professionnelles. 80% du livre traite des questions relatives au harcèlement psychologique. »

Dans l’ouvrage, intitulé « La protection juridique des droits fondamentaux et de la santé mentale au travail » et édité par LexisNexis, Katherine Lippel- entourée de Me Rachel Cox, professeure à la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM et de Me Isabelle Aubé doctorante à la Faculté de droit (section de droit civil) de l’Université d’Ottawa- aborde le droit à la vie privée, les droits fondamentaux dans le contexte du travail, le droit à la dignité, la liberté d’expression.

Isabelle Aubé, doctorante à la fac de droit de l'Université d'Ottawa
Isabelle Aubé, doctorante à la fac de droit de l'Université d'Ottawa
En outre, les juristes étudient des cas concrets. Par exemple, Katherine Lippel nous cite celui d’un travailleur exclu de son travail parce qu’il possède des tatouages. Quels sont ses droits ? Quelles lois s’appliquent ?

A la lumière des lois (des normes du travail, sur la santé et la sécurité ou encore sur les accidents du travail et les maladies professionnelles), le trio d’auteures livre alors un « état actuel » du droit en matière de prévention et d’indemnisation.

« Il s’agit d’une analyse synthétique qui s’adresse à tous les praticiens en droit de la santé et de la sécurité au travail, en droit de la personne, en droit du travail », ajoute Katherine Lippel.

Vous êtes intéressés ? Le livre coûte 55 $ et se commande par ici.