Lors du Dîner présidentiel de l’ABC-Québec du 3 juin dernier, plusieurs personnalités du monde juridique et politique ont souligné la contribution et la pertinence de l’Association. Voici ce qu’ils ont dit.

Le très honorable Brian Mulroney, conférencier d’honneur lors de la soirée, a relevé l’importance de la contribution de l’ABC. « je suis heureux de rendre hommage au Barreau canadien, qui a contribué de façon très importante à la mise en place des comités chargés d’évaluer la compétence des candidats à la magistrature. D’ailleurs il a joué un rôle significatif dans l’adoption de réformes visant l’amélioration de l’administration de la justice au pays . »



Me Simon V. Potter, associé chez McCarthy Tétrault, a reçu le prix Jules-Deschênes pour son implication exceptionnelle et continue au sein de l’ABC-Québec. Il a en profité pour présenter l’importance de l’Association pour les juristes et leur communauté.

« L’ABC est une fenêtre. C’est une fenêtre sur la profession pour les notaires, pour les juges, pour les professeurs, pour les étudiants et pour les avocats. C’est une fenêtre sur la profession, c’est une fenêtre hors de la profession. C’est une fenêtre qui montre ce qui se passe à l’extérieur de nos bureaux, à l’extérieur du silo de nos pratiques. C’est une fenêtre sur la réalité à l’extérieur de notre ville, de notre province, de notre pays. J’ai un conseil pour les jeunes avocats ici présents, pour les jeunes avocats que vous connaissez : impliquez-vous, utilisez la fenêtre, utilisez cet outil. » (Traduction libre)

Me Potter tenait également à s’adresser spécialement aux représentants des grands cabinets qui assistaient à l’événement. « Encouragez vos avocats, tous vos avocats, particulièrement les plus jeunes, de s’impliquer. Ils seront de meilleurs avocats, ils seront des avocats plus heureux. Certains ne voudront pas s’impliquer, et c’est leur droit, mais leurs cotisations sont néanmoins nécessaires. Les cabinets qui font leur devoir envers la profession devraient s’assurer que chacun de leur avocat est un membre en règle de l’ABC et paie sa cotisation. » (Traduction libre)

Me Potter a terminé son discours en remerciant les deux cabinets où il a travaillé au cours de sa carrière, Ogilvy Renault et McCarthy Tétrault, de l’avoir toujours soutenu et encouragé à s’impliquer.



Me Antoine Leduc, président de l’ABC-Québec, a exposé la position unique de l’Association qui lui permet de défendre l’intérêt de ses membres sur toutes les tribunes.
« L’ABC-Québec est une association professionnelle. À l’inverse du Barreau du Québec et de la Chambre des notaires du Québec, elle n’est pas un ordre professionnel. Ses membres y adhèrent volontairement. Les interventions de l’ABC-Québec ne sont pas assujetties aux mêmes contraintes entourant la protection du public. En cela, seule l’ABC-Québec peut véritablement aspirer à représenter, en toute liberté et indépendance, les intérêts de la profession juridique au Québec. »



Me Michele Hollins, présidente de l’ABC au national, a également mis de l’avant la pertinence de l’Association comme acteur juridique dans les questions qui animent actuellement la société.

« L’ABC soutien la cause de la représentation des femmes sur les conseils d’administration. L’an dernier, notre Conseil national a adopté une résolution exhortant Ottawa et toutes les provinces à adopter une politique "conformité ou explication" semblable à celle de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario obligeant les sociétés ouvertes à divulguer leur politique de diversité et le niveau de représentativité de leur conseil d’administration. » (Traduction libre)



L’ABC-Québec démontre régulièrement sa pertinence et son importance sur la scène juridique et continue d’être la voix et le soutien des juristes au Québec.