Me Catherine Claveau
Me Catherine Claveau
La liberté de presse doit certes être respectée, mais il faut aussi trouver un équilibre avec le droit à un procès juste et équitable, plaide le Barreau.

La vice-présidente du Barreau du Québec, Me Catherine Claveau, a rappelé que la protection de la confidentialité des sources journalistiques n'est pas un droit fondamental protégé par les chartes des droits.

Il importe donc de trouver un équilibre entre différents principes: tenir compte du fait que les sources confidentielles doivent pouvoir parler aux journalistes sans craindre d'être dévoilées, mais aussi tenir compte du fait que les policiers doivent pouvoir mener leurs enquêtes et aboutir à des procès justes et équitables.

La Commission Chamberland avait été créée après qu'une controverse eut éclaté, lorsqu'il a été révélé que dans le cadre d'enquêtes sur le comportement de policiers, les relevés des appels téléphoniques de journalistes avaient été obtenus.

Les services de police concernés soupçonnaient ces policiers d'orchestrer des fuites d'informations dans les médias, risquant ainsi de nuire à des enquêtes en cours.