Émilise Lessard-Therrien, députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue. Source : Québec solidaire
Émilise Lessard-Therrien, députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue. Source : Québec solidaire
La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, est préoccupée par la difficulté qu'ont certains citoyens de la région à trouver un avocat de l'aide juridique pour les représenter. Elle réclame l'intervention de la ministre de la Justice.

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue affirme qu'une dizaine de citoyens, incapables d'avoir accès à un avocat de l'aide juridique, s'est présentée à son bureau durant l'été.

Une situation qui s'expliquerait en partie, selon elle, par la rémunération gouvernementale insuffisante offerte aux avocats de pratique privée qui accepte les mandats d'aide juridique.

Elle presse la ministre de la Justice de revoir les montants forfaitaires offerts aux avocats. Ce n'est pas assez payant pour les avocats du privé de prendre des mandats d'aide juridique. Malheureusement, les citoyens sont laissés à eux-mêmes, déplore-t-elle.

Mme Lessard-Therrien a aussi constaté qu'il n'y aurait aucun avocat permanent du bureau de l'aide juridique du Témiscamingue présentement disponible.

Il faut régler la situation le plus rapidement possible pour s'assurer que le traitement des dossiers se fait dans des délais qui sont raisonnables, puisque nos gens puissent être représentés, s'exclame-t-elle. Pour nous, l'accès à la justice c'est fondamental. Tous les citoyens doivent pouvoir avoir le droit d'être représentés par un avocat.

L'attaché de politique de Mme Lessard-Therrien a précisé par courriel en fin de journée, mercredi, que cette absence s'explique par une période de convalescence de l'avocat et que ses dossiers ont été repris par les autres avocats permanents de la région, selon la directrice régionale de l'aide juridique.

« Reste néanmoins qu’une problématique perdure du côté des avocats de pratique privée du Témiscamingue. Dans le dernier mois, nous avons reçu l’appel de deux citoyens du Témiscamingue qui ne peuvent être représentés par le bureau d’aide juridique de Ville-Marie et qui ne trouvent actuellement aucun avocat de pratique privée qui accepte de prendre leur dossier sous un mandat d’aide juridique », a-t-il également précisé par courriel.

Plusieurs citoyens, incapables de trouver un avocat de l'aide juridique disponible pour les représenter, se sont adressés aux médias au courant des dernières semaines pour faire connaître leur situation.