Selon les avocats, la poursuite accuse l'agence de voyages en ligne "de nombreuses infractions" de diverses lois sur la protection du consommateur, rapporte La Presse Canadienne.

Le recours collectif, déposé en Cour supérieure de l'Ontario par Juroviesky et Ricci, fait aussi référence à de présumés bris de contrat et prétend qu'Expedia.ca a vendu de l'hébergement et imposé des "taxes et frais de service" non détaillés, en violation des lois sur la protection du consommateur.

Les allégations n'ont pas été prouvées et des représentants d'Expedia n'ont pu être joints pour donner leur version des faits.