Kim Thomassin, Jean Charest et Marc-André Blanchard, en 2013.
Kim Thomassin, Jean Charest et Marc-André Blanchard, en 2013.
Ça fait maintenant plus d’un mois que le Libéral Marc-André Blanchard a échoué à obtenir un siège au Canada au Conseil de sécurité de l’ONU. L’avocat avait quitté son poste d’ambassadeur au début du mois, et y a été remplacé par Bob Rae.

L’ancien représentant du pays aux Nations Unies s’est depuis trouvé un autre emploi, révèle le Journal de Montréal : sur le comité de direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il y sera responsable des activités internationales de la Caisse.

Me Blanchard a été ambassadeur et représentant permanent du Canada à l’ONU pendant plus de quatre ans. Il était auparavant le président de McCarthy Tétrault, poste qu’il a occupé pendant six ans.

C’est au sein de McCarthy que Marc Blanchard a fait la connaissance de Kim Thomassin, aujourd’hui première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec à la Caisse.

Lors d’un dîner d’Avocats sans frontières où Marc Blanchard devait faire une allocution l’an dernier, Me Thomassin l’avait d’ailleurs présenté comme « un ami, un mentor, un grand frère ».

Les deux avocats avaient embauché Jean Charest comme associé chez McCarthy, en janvier 2013, après la défaite de ce dernier aux élections provinciales de 2012. Me Charest est toujours chez McCarthy et semble bien s'y plaire.

Marc-André Blanchard a été président du Parti libéral du Québec de 2000 à 2008, durant d'ailleurs une bonne partie du mandat de Jean Charest comme premier ministre.

Il a aussi fait partie de l’équipe de transition du premier ministre Justin Trudeau après l’élection de ce dernier, en octobre 2015.