La Presse rapporte dans son édition d’aujourd’hui que M. Halperin vient de déposer une poursuite contre M. Laliberté à qui il réclame 500 000 $. Il lui reproche d'avoir été diffamé en ayant été traité de crapule.

«Il apparaît clairement que les propos diffamatoires de Laliberté ont eu des conséquences dévastatrices et que le sérieux et le professionnalisme de la pratique journalistique de Halperin est désormais mis en doute, ce dernier ayant été littéralement ridiculisé tout au long de son entrevue à Tout le monde en parle, ce qui a d'ailleurs suscité une forte réaction du public», peut-on lire dans la requête, indique La Presse.

On peut télécharger la requête ici.

Rappelons-le, l'auteur a écrit une biographie non autorisée du fondateur du Cirque du Soleil. À deux occasions, M. Laliberté a publiquement commenté l'ouvrage et son auteur par des mots jugés mensongers et diffamatoires par M.Halperin.

M. Halperin réclame 250 000 $ pour atteinte à la réputation et, vu l'importance du patrimoine de Guy Laliberté, il exige aussi 250 000 $ en dommages exemplaires.

Depuis la publication du livre, l'été dernier, MM.Laliberté et Halperin se sont envoyé mutuellement des mises en demeure.

Il y a quelques semaines, Droit-inc.com révélait que le patron de la firme d'avocats qui représente M. Halperin, Me Robert Brouillette, est l'un des deux actionnaires de Transit Éditeur, qui publie les biographies de Halperin. L'autre actionnaire est Pierre Turgeon.

Ian Halperin est le même auteur qui a publié une biographie sur Michael Jackson peu de temps après sa mort.

Image

Michèle Frenière, de Brouillette & Associés, est l'avocate qui représente Ian Halperin.