Me Leblanc a trouvé son bonheur dans le télétravail!
Me Leblanc a trouvé son bonheur dans le télétravail!
Depuis le début du mois de décembre, Me Marilyn Leblanc a rejoint McCarthy comme huit autres de ses collègues. Elle a quitté le Bureau Canadien de la Concurrence où elle officiait jusque-là depuis octobre 2005.

"J'avais envie de voir comment se passaient les choses de l'autre côté d'autant qu'au sein du Bureau de la concurrence, nous travaillions régulièrement avec les cabinets", confie l'avocate pour expliquer sa décision.

Autre motif de taille pour l'avocate: "j'avais vraiment envie de pratiquer au sein du groupe du droit de la concurrence de McCarthy Tétrault, et de travailler avec l'avocate de renom Madeleine Renaud, leader dans ce domaine tant au Québec que dans tout le pays."

Aussi qualifie-t-elle de chance, la possibilité qui lui est donnée aujourd'hui de travailler aux côtés de Me Renaud. Bien qu'elles ne se croisent pas quotidiennement. Et pour cause. Le cas de Me Leblanc est pour le moins atypique comme elle l'explique elle-même.

"Ma situation est un peu particulière car je travaille exclusivement de mon domicile à Ottawa, donc à distance, pour les bureaux de Montréal et Toronto."

Une singularité qu'elle n'a pas eu de difficulté à négocier. "J'ai trois enfants en bas âge, un de 2 ans et demi et deux jumeaux de 9 mois; le cabinet a été très ouvert et très compréhensif quant à mon désir de travailler de la maison", indique l'avocate.

Du côté pratique, tout est une question d'organisation. "La technologie permet actuellement de télé-travailler sans problème; il suffit juste d'avoir un bureau dédié à cela chez soi doté des outils nécessaires", dit-elle.

Et quand il faut être sur place, elle se rend à Montréal en train, et à Toronto en avion. "C'est très rapide et puis on peut travailler pendant le trajet", souligne-t-elle.

Une solution idéale en somme qui lui permet de se consacrer à son travail, tout en restant proche de sa famille.

"J'aime beaucoup mon travail et je suis impliquée dans plusieurs dossiers donc j'espère que cela va continuer comme ça", conclut-elle sous forme de vœux.