Lise Thibault tente d'éviter de subir un procès
Lise Thibault tente d'éviter de subir un procès
En septembre 2009, Mme Thibault a fait l'objet de six chefs d'accusations, dont celles de fraude, mensonge, abus de confiance et utilisation de faux documents, pour des notes de frais de voyage, de réception et de déplacement.

L'accusée a toujours nié toute malversation ou dépenses excessives.

Selon l'avocat de Mme Thibault, Me Marc Labelle, celle qui était la représentante de la Reine Élizabeth II au Québec ne devrait pas être tenue de subir un procès, en vertu d'un principe de droit statuant que sa majesté la Reine ne peut se poursuivre elle-même.

Par extension, Mme Thibault jouirait de la même immunité, selon cette logique.

Me Labelle avait demandé d'annuler la citation à procès de sa cliente, mais sa requête avait été rejetée le 27 août dernier par la Cour supérieure.

L'appel sera entendu le 12 décembre. Entre-temps, la date du procès pour fraude de Mme Thibault sera fixée pro forma le 3 décembre.