La poursuite d’une dizaine de millions de dollars vise aussi la compagnie Canadian National Railway Co.

Le train effectuait la liaison Niagara Falls-Toronto, le 26 février, lorsqu’il a déraillé, vers 15 h 30, près de Hamilton.

Allison Von Wallis, 19 ans, de St. Catharines, qui était passagère du train, a ajouté son nom au recours collectif lorsqu’elle a appris que le convoi dépassait apparemment la vitesse permise.

«Il allait quatre fois la vitesse maximale permise, a-t-elle avancé. C’est vraiment ridicule.»

Une femme de Niagara Falls et deux personnes du Québec dirigent la plainte.

Trois firmes d’avocats sont impliquées dans la poursuite: Falconer Charney LLP, qui agit les cabinets Sutts, Strosberg LLP, de Windsor, Ont., et Koskie Minsky LLP de Toronto.

L’avocat Ted Charney a indiqué qu’il est déterminé à obtenir justice pour les personnes dont la vie a été bouleversée à la suite de l’accident.

Le recours collectif cherche à obtenir des indemnités pour des blessures physiques et psychologiques et des pertes de revenus, notamment, pour quelque 68 passagers.

Les trois morts étaient des employés de Via qui étaient dans la cabine de la locomotive.