Me Jérémie Comtois pratique désormais en droit de la famille et litige civil
Me Jérémie Comtois pratique désormais en droit de la famille et litige civil
En réaction à sa croissance continue, Bernier Fournier a procédé à l”embauche de trois avocats, Mes Jérémie Comtois, Elizabeth Croteau et Alexandre Boisclair.

Le cabinet situé à Drummondville pratique dans une panoplie de domaines différents et compte désormais 15 avocats.

« Ici, on mise sur un alliage parfait entre jeunesse et expérience. Le dynamisme de notre équipe est impressionnant », s’emballe Me Jérémie Comtois, rejoint par Droit-Inc.

Changement d’adresse

Natif de la rive sud de Montréal, ce n’est pas par ennui que Me Comtois a quitté Rousseau Boyce, mais bien parce que son épouse et lui savaient que des opportunités professionnelles excitantes les attendaient à Drummondville.

« Pour un jeune avocat comme moi, je savais que j’avais l’opportunité d’en apprendre beaucoup ici, entouré d’avocats travaillant dans des domaines divers. »

Initialement, le juriste de 29 ans qui pratique désormais en droit de la famille et litige civil ne s’attendait pas à devenir avocat. Bachelier en économie et politique de l’Université de Montréal, il était à la recherche d’un emploi dans son domaine.

« Au départ, j’ai débuté des études en droit après mon premier bac en me disant que j’aurais tous les outils pour lancer mon entreprise. Après une semaine, j’ai compris que j’étais à ma place. »

Jamais deux sans trois

Me Elizabeth Croteau rejoint le cabinet à seulement 23 ans
Me Elizabeth Croteau rejoint le cabinet à seulement 23 ans
Avant de compléter son stage du barreau à la section criminelle et jeunesse du Bureau d’aide juridique de Trois-Rivières, Me Croteau a fait deux stages au sein de Bernier Fournier dans le cadre du programme coopératif de l’Université de Sherbrooke.

« Ce sont deux milieux totalement différents! Mon stage du barreau était très formatif, surtout parce que j’ai eu à travailler avec une clientèle différente. »

Finalement, l’avocate âgée de 23 ans a choisi de rejoindre Bernier Fournier afin de pratiquer en droit criminel, droit du travail ainsi qu’en litige civil.

« Je connaissais déjà bien l’équipe. Je trouvais que mes perspectives de développement personnelles et professionnelles étaient bonnes ici . »

Une toge plutôt qu’une matraque


Me Alexandre Boisclair exerce principalement en litige civil
Me Alexandre Boisclair exerce principalement en litige civil
Avant d’entrer à l’Université, Me Boisclair étudiait en techniques policières au Collège Ahuntsic. « Je voulais aider la société. Par contre, j’ai réalisé que je ne voulais pas le faire avec ce type d’approche. »

À l’époque, l’étudiant occupait un poste de cadet policier pour la ville de Montréal. Son boulot consistait à bloquer des rues, donner des informations aux passants et superviser divers évènements.

C’est en suivant quelques cours de droit lors de ses études qu’il a réalisé que le baccalauréat pourrait lui plaire.

L’avocat de 26 ans est aujourd’hui heureux de rejoindre le cabinet dans lequel il exerce surtout du litige civil.

« On mise vraiment sur une équipe incroyable ici. J’ai l’opportunité de travailler sur des dossiers d’envergures avec une équipe de qualité. Ici, les avocats ne sont pas que des collègues, mais des amis. »