Ronald S. Sullivan Jr. ne défendra finalement pas Harvey Weinstein.
Ronald S. Sullivan Jr. ne défendra finalement pas Harvey Weinstein.
Ronald S. Sullivan Jr., professeur de droit à l’Université d’Harvard, ne défendra finalement pas Harvey Weinstein.

Rappelons que des étudiants ont demandé le renvoi de Sullivan en tant que doyen de la Winthrop House, l'un des pensionnats pour étudiants de premier cycle, affirmant qu’ils n’avaient plus confiance en lui.

L’Université de Harvard a récemment indiqué que les contrats de Ronald S. Sullivan Jr. et de son épouse, Stephanie Robinson, qui était également doyenne d’une école de l’institution, ne seraient pas renouvelés. Harvard explique que cette décision n’a rien à voir avec le fait que le juriste défendait Harvey Weinstein.

Ronald S. Sullivan a justifié sa décision dans un courriel envoyé à Inside Higher Ed.

« Ma décision de représenter M. Weinstein a suscité une discussion et un militantisme considérables sur des questions de violence sexuelle, du rôle et des responsabilités de Harvard et de son corps enseignant dans la résolution de ces problèmes, ainsi que de la tension qui existe entre la protection des droits des accusés. Ma représentation des personnes accusées d'agression sexuelle ne reflète en rien mon opinion personnelle sur ces questions », a-t-il écrit.