Emplois juridiques

Avocat.e en droit des assurances X

50 km X

Postes correspondant à votre recherche : 9

En vedette

Avocat.e en droit de la famille (Joliette)
Gestolex S.e.c.

Joliette -Permanent à temps plein

Postuler directement

Dunton Rainville S.E.N.C.R.L. est un cabinet regroupant plus d’une centaine d’avocats, notaires et conseillers en relations de travail répar...

Dunton Rainville S.E.N.C.R.L. est un cabinet regroupant plus d’une centaine d’avocats, notaires et conseillers en relations de travail répartis entre les bureaux de Montréal, Laval, Longueuil, Joliette, Saint-Jérôme, Saint-Jean-sur-Richelieu et Sherbrooke. Nos professionnels possèdent une expertise de pointe et le cabinet agit dans tous les domaines requérant des services juridiques, plus particulièrement en affaires commerciales, bancaires et immobilières, droit du travail, de l’emploi et immigration, droit public, municipal, scolaire et de la santé ainsi que droit civil, assurances, construction et familial.

Dans l’environnement hautement concurrentiel d’aujourd’hui, les membres de Dunton Rainville se distinguent par leur recherche constante de l’excellence et leur capacité à mettre à la disposition de leurs clients les méthodes les plus efficaces et les ressources techniques, professionnelles et humaines les plus qualifiées.

Dunton Rainville est disposé également à considérer toute candidature, à titre de salarié ou d'associé, et le fait de détenir une clientèle, sans être une exigence, pourrait être pris en considération aux fins de la conclusion d'une entente au bénéfice commun des deux parties.

Description du poste :

Nous sommes à la recherche d’un.e avocat.e qui sera basé au bureau de Joliette pour son secteur du droit familial.

Vous avez de l’expérience pertinente et avez été appelé à piloter des dossiers complets en matière de droit de la famille. Vous offrez à votre clientèle une expertise et un service hors pair? Vous êtes la bonne personne!

Profil recherché :

  • Être titulaire d’un baccalauréat en droit et être membre en règle du Barreau du Québec;
  • Avoir un intérêt pour les représentations à la cour;
  • Être accrédité en médiation familiale ou en voie de l’être (un atout);
  • Avoir le sens de la planification et de l’organisation;
  • Avoir un excellent esprit de synthèse;
  • Avoir la capacité à travailler sous pression;
  • Avoir une bonne connaissance des bases de données juridiques;
  • Avoir une bonne connaissance du logiciel AliForm;
  • Maîtriser le français et l’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit.


Par ailleurs, la personne recherchée possède une grande autonomie et une bonne capacité d'adaptation. Enfin, elle devra offrir à notre clientèle une expertise et un service inégalés.

Joignez-vous à l’excellence et venez partager votre passion du droit avec nous!

Notes :

Nous offrons des chances d’emploi égales à tous.

Envoyez votre candidature via Droit-inc. Seules les personnes dont la candidature sera retenue seront contactées.

34

En vedette

Adjoint.e juridique en droit municipal et administratif - Joliette - Salaire jusqu'à 62 000 $ par année
Uman Recrutement

À partir de 55 000 $ par année

Joliette -Permanent à temps plein

Postuler directement

Vous êtes une adjoint.e juridique et vous désirez vous diriger/continuer vers le droit municipal et administratif tout en bénéficiant de mei...

Vous êtes une adjoint.e juridique et vous désirez vous diriger/continuer vers le droit municipal et administratif tout en bénéficiant de meilleurs avantages sociaux, alors cette opportunité est faite pour vous!

Notre client, un cabinet d’avocats situé à Joliette, recherche un.e adjoint.e juridique pour rejoindre leur équipe. Votre dynamisme, vos compétences juridiques et votre capacité à gérer les délais seront essentielles pour soutenir deux avocats juniors.

Vos avantages :

  • Poste permanent temps plein du lundi au vendredi de 33.75 heures/semaine;
  • Assurances collectives (dentaire, vision, médicales) payées à 100% par l’employeur après 3 mois;
  • Télémédecine;
  • REER avec participation de l’employeur jusqu'à 4%;
  • Assurance invalidité;
  • Programme de santé et mieux-être (collations santé, café, thé et autres breuvages fournis);
  • Programme d’aide aux employés.es;
  • Programmes d’adaptation ergonomique du poste;
  • Assurance vie;
  • 8 jours de congés maladie et personnels monnayables;
  • Entre 3 et 4 semaines de vacances selon l’expérience.


Vos responsabilités :

  • Préparer et saisir à l’ordinateur des lettres et des documents juridiques tels que des déclarations sous serment, des procédures et des mémoires, à partir de textes manuscrits, sténographiés ou dictés;
  • Réviser et relire les documents et la correspondance pour vérifier s’ils sont conformes aux procédures juridiques, aux normes du cabinet et à l’usage grammatical;
  • Gérer l’agenda des procédures et des délais inhérents dans l’agenda du ou des avocat(e)s et veiller à ce qu’ils soient respectés;
  • Fixer et coordonner les rendez-vous : les réunions ou interrogatoires ainsi que les conférences du ou des avocats;
  • Entretenir des relations privilégiées avec la clientèle et les autres parties prenantes;
  • Tenir un système de classement numérique et papier selon les normes établies par le cabinet pour la gestion des documents et des procédures juridiques;
  • Contrôler fréquemment la sécurité des documents confidentiels;
  • Préparer l’ouverture et la fermeture des dossiers selon les procédures du cabinet;
  • Assurer l’enregistrement des entrées de temps et préparer la facturation;
  • Autres tâches connexes.


Les compétences et qualités recherchées :

  • 2 ans d’expérience minimum comme adjointe juridique;
  • Détient une formation en secrétariat avec option juridique reconnue (toute autre combinaison de formation ou d’expérience juridique sera considérée);
  • Maîtrise parfaitement la langue française;
  • Bonne connaissance de l’anglais à l’oral comme à l’écrit (un atout);
  • Excellente capacité rédactionnelle;
  • Fait preuve d’une grande rigueur professionnelle et de minutie;
  • Sait gérer les priorités;
  • Fait preuve d’initiative;
  • Être proactif.ve et en mode solution;
  • Valorise la collaboration et aime travailler en équipe;
  • Maîtrise la suite Microsoft Office, particulièrement Word, Outlook et Teams (gestion de courriels et d’agendas);
  • Connaître le logiciel de comptabilité Maître (un atout).


Un peu plus sur le cabinet :

Ce cabinet d’avocats ouvert il y a presque 60 ans, possède 3 succursales dans le Québec.

Ils regroupent plus de 50 avocats spécialisés en droit municipal, droit du travail, droit des affaires, droit administratif, droit des assurances, litiges civils, en droit familial et successions.

Venez rejoindre un cabinet qui met l’accent sur un environnement de travail accueillant et où le bien-être des employés est une priorité centrale.

UMAN Recrutement s’engage à promouvoir la diversité et l’équité en matière d’emploi. Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre firme, et nous vous invitons à postuler directement en ligne. Notez que nous ne communiquerons qu’avec les candidats.es retenus.es.

Au plaisir de vous rencontrer!

35
Technicien.ne juridique aux poursuites pénales
Ville de Repentigny

Repentigny -Permanent à temps plein -Hybrid

Postuler directement

La Ville de Repentigny occupe une place de choix parmi les employeurs de la grande région de Lanaudière. Elle propose de nombreuses carrières d’avenir, et ce, dans plusieurs secteurs d’emploi.

Le bureau des procureurs de la Ville de Repentigny est actuellement à la recherche d’une personne rigoureuse et professionnelle pour combler un poste permanent de technicien.ne juridique aux poursuites pénales.

Sous la supervision des procureures de la Ville, la personne titulaire du poste accomplit diverses tâches relatives aux poursuites pénales et criminelles intentées devant la Cour municipale. Elle effectue des tâches d’analyse et de traitement dans des dossiers d’accès à l’information. Elle est appelée à rédiger et à vérifier différents documents à caractère juridique dans le cadre des poursuites pénales et criminelles. Elle procède également à différentes recherches législatives et jurisprudentielles.

Principales responsabilités

  • Rédiger et vérifier divers documents et en assurer le suivi en fonction des lois et règlements applicables ainsi que des politiques et procédures internes;
  • Effectuer des demandes d’attestation auprès de la SAAQ;
  • Effectuer des recherches de titres;
  • Préparer des versions intégrées de règlements municipaux (administratives);
  • Traiter les demandes de divulgation de preuve en matière criminelle;
  • Procéder à l’analyse préliminaire des demandes d’intenter des poursuites criminelles;
  • Préparer les documents requis pour l’assignation des témoins;
  • Tenir à jour le tableau de suivi des dossiers des procureurs et exécuter diverses tâches liées à la tenue des dossiers;
  • Effectuer les recherches et les analyses législatives, réglementaires jurisprudentielles, doctrinales, codes et politiques variés et nécessaires à la préparation des différents types de dossiers et rédiger les résumés et rapports pertinents;
  • Effectuer les commandes de papeterie et assurer un suivi auprès des fournisseurs.
  • Traiter et analyser des demandes d’accès à l’information à des renseignements policiers lorsque l’enquête est soumise au procureur;
  • Assurer le suivi des demandes d’accès à l’information et l’envoi des réponses et autres documents requis aux termes de la loi.


Qualifications et exigences

  • Être titulaire d’un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques juridiques ou l’équivalent;
  • Détenir une excellente connaissance du fonctionnement des logiciels de la suite Microsoft Office;
  • Posséder une connaissance fonctionnelle des logiciels Unicité et Écran Procureur (atout);
  • Posséder une très bonne connaissance du droit criminel et pénal, ainsi que des lois et règlements régissant les municipalités;
  • Détenir une bonne connaissance des différents logiciels, applications et moteurs de recherche juridique;
  • Être reconnu.e pour son excellent service à la clientèle et sa rigueur professionnelle;
  • Détenir un bon sens de l’organisation et de gestion des priorités;
  • Faire preuve d’une grande capacité d’analyse, de synthèse et de jugement;
  • Faire preuve de discrétion et d’autonomie;
  • Être inclusif dans ses interventions avec autrui et dans les stratégies qu’il ou elle propose dans le cadre de ses fonctions et être en adéquation avec les valeurs de l’organisation.
  • Détenir au minimum deux (2) à trois (3) années d’expérience pertinente dans des fonctions similaires;
  • Détenir d’excellentes aptitudes rédactionnelles en français;
  • Détenir une connaissance fonctionnelle de la langue anglaise.


Envoyez votre candidature via Droit-inc.

36
Percepteur.trice des amendes - Remplacement congé de maternité
Ville de Nicolet

Nicolet -Temporaire à temps plein -Présentiel

Postuler directement

Sous l’autorité du directeur du Service du greffe et des affaires juridiques, le ou la titulaire de ce poste agit à titre de percepteur des...

Sous l’autorité du directeur du Service du greffe et des affaires juridiques, le ou la titulaire de ce poste agit à titre de percepteur des amendes conformément à la Loi sur les cours municipales et au Code de procédure pénale et exécute les diverses tâches reliées à son secteur d’activité conformément aux lois, règlements, décrets et autres régissant les villes.

Fonctions et responsabilités

Entre autres, et de façon non limitative, le ou la titulaire de ce poste doit :

Exécuter toutes les fonctions dévolues au percepteur.rice des amendes en vertu du Code de procédure pénale :

  • Voir à la gestion des constats d’infraction telle que la saisie et les encaissements;
  • Veiller à l’échange de données auprès des différents intervenants tels que la SAAQ, le Bureau des infractions et des amendes, les huissiers, le directeur des poursuites criminelles et pénales, les organismes autorisés à donner des travaux compensatoires et le directeur de la protection de la jeunesse;
  • Préparer et acheminer diverses procédures relatives à la cour;
  • Expédier les avis de jugements;
  • Interroger le débiteur;
  • Pratiquer les saisies mobilières ou immobilières;
  • Autoriser des travaux compensatoires et les mesures alternatives prévues au programme d’adaptabilité des règles relatives à l’exécution des jugements;
  • Demander des peines d’emprisonnement.

Agir à titre de greffier de la cour municipale, en son absence ou lorsqu’il ne peut agir;

Assister le greffier de la Ville :

  • Assurer le suivi des dossiers du greffe de la Ville dans les dossiers n’entrant pas en conflit avec la cour;
  • Préparer, transcrire et vérifier les documents tels que des contrats, appels d’offres, ententes, lettres, correspondances, mises en demeure et avis;
  • Assurer le suivi et la gestion des dossiers courants du Service du greffe et des affaires juridiques tels que les suivis de séances du conseil municipal, mise à jour des règlements, suivi des dossiers de la gestion contractuelle et d’assurance;
  • Assurer le suivi des dossiers liés à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et à la protection des renseignements personnels;
  • Assurer le suivi de dossiers de réclamations tel que la réception des réclamations, la préparation des dossiers, la rédaction de réponses et le suivi des délais;
  • Procéder à l’ouverture et au suivi des dossiers à l’aide du logiciel de gestion documentaire;
  • Assister le greffier dans les activités reliées à la garde des archives, à la gestion et à la consultation des dossiers et assurer l’établissement et la tenue à jour du calendrier de conservation des documents du greffe de la cour municipale et du greffe de la Ville;
  • Effectuer des recherches liées à son champ d’expertise;
  • Assister le greffier dans ses fonctions de président d’élection et pour toute tâche relative aux élections et référendums;
  • Accompagner la personne responsable de la célébration des mariages dans ses fonctions de célébrant, eu égard aux dispositions entourant les célébrations et aux transferts des documents aux instances gouvernementales concernées.
  • Exécuter toute autre tâche connexe à la demande de son supérieur.

Conditions

  • Il s'agit d'un poste temporaire occasionnel (remplacement de congé de maternité d'un an et demi) ;
  • Horaire : 35 heures par semaine, du lundi au vendredi midi
  • Salaire entre 31.55 $ et 39.44 $ de l'heure
36
Conseiller.ère juridique
École nationale de police du Québec

Nicolet -Permanent à temps plein

Postuler directement

Appel de candidatures Emploi régulier non syndiqué (35 heures/semaine du lundi au vendredi) École nationale de police du Québec Conseillère...

Appel de candidatures

Emploi régulier non syndiqué (35 heures/semaine du lundi au vendredi)

École nationale de police du Québec

Conseillère ou conseiller juridique

Salaire annuel 86 966$ à 115 953$ (en cours d’évaluation)

Le salaire est déterminé en fonction de la scolarité et de l’expérience reconnues

CONCOURS NO : J0424-0060

Tu recherches un milieu de travail attrayant et stimulant? Tu aimes relever des défis et tu souhaites contribuer au succès d’une équipe dynamique?

L’École nationale de police du Québec (ENPQ) est actuellement à la recherche d’une conseillère ou d’un conseiller juridique pour la Direction de l’Innovation, des Affaires Académiques et Institutionnelles (DIAAI). Cette direction a pour mandat d’animer une démarche collaborative transversale dans les différents dossiers institutionnels jugés prioritaires et d’accélérer la transformation numérique de l’École.

L’une des missions de cette direction est de veiller à ce que les activités de l’ENPQ soient conformes aux lois, règlements et normes applicables. De par son rôle, elle est un acteur contribuant à la saine gouvernance de l'École. Elle assume notamment la responsabilité des affaires juridiques, des instances statutaires (le conseil d’administration ainsi que la Commission de formation et de recherche), de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels ainsi que pour la règlementation de l’École en vertu de la Loi sur la police.

Attributions :

Sous l’autorité de la Directrice de l’Innovation, des Affaires Académiques et Institutionnelles, et en collaboration avec deux techniciennes juridiques, la personne titulaire apporte un support-conseil sur toute question de nature juridique qui lui est soumise, et ce, afin d’assurer la légalité des activités et des actions de l’École. À ce titre, la personne titulaire sera appelée à :

  • Soutenir et assister la direction et la direction générale en matière de gouvernance, d’accès à l’information et de protection des renseignements personnels, de requête en divulgation, de propriété intellectuelle et de différents mandats à portée juridique;
  • Prodiguer des conseils juridiques;
  • Rédiger des avis et des opinions juridiques à portée institutionnelle;
  • Rédiger ou réviser des ententes, conventions, des licences d’utilisation, politique, directive et autres documents à portée juridique;
  • Établir, en collaboration avec les différentes parties prenantes, les stratégies juridiques pour la poursuite ou le règlement des litiges;
  • Représenter l’organisation lorsque ses intérêts juridiques sont en cause ou s’assurer que l’organisation est bien représentée en cas de litige réel ou appréhendé devant les tribunaux civils, pénaux et administratifs, et s’assure que la gestion des litiges confiée à l’externe est supervisée adéquatement en accord avec les stratégies établies;
  • Contribuer à l’analyse des risques légaux des différents projets de l’École;
  • Assurer une vigie des lois auxquelles l’École est assujettie;
  • Animer des groupes de travail pour la mise à jour de documents à portée juridique;
  • Participer à différents comités, dont le comité de gouvernance à l’égard des actifs informationnels et des renseignements personnels;
  • Coordonner des mandats provenant du comité de gouvernance et d’éthique (comité du conseil d’administration);
  • Coordonner le processus de rédaction des ententes avec l’ensemble des parties prenantes;
  • Coordonner des projets et des dossiers spécifiques selon les priorités de l’École.

Conditions d’admission :

  • Être titulaire d’un Baccalauréat en droit ou dans toute autre discipline pertinente.
  • Être membre du Barreau du Québec.
  • Détenir un minimum de 3 années d’expérience dans des fonctions similaires.
  • Avoir une connaissance avancée de la suite Office et de logiciels de recherche juridique (Azimut, CAIJ, Publications du Québec et CanLII).
  • Avoir une connaissance des rouages administratifs de l’appareil gouvernemental et d’un conseil d’administration.
  • Avoir une connaissance très approfondie de la langue française, parlée et écrite.
  • Avoir une connaissance du droit administratif.

Compétences recherchées (en réf. au modèle Compmetrica) :

  • Capacité d’analyse et de synthèse Autonomie
  • Créativité/Innovation Intégrité
  • Résolution de problèmes Capacité de rédaction
  • Être organisé Avoir de fortes habiletés relationnelles

L’École offre à tous ses employés :

  • Accès gratuit au centre sportif Programme de reconnaissance du personnel
  • Repas équilibrés à la cafétéria, à prix abordable Flexibilité des horaires de travail
  • Programme d’aide à l’employé Régime de retraite à prestations déterminées

Période d’inscription : du 4 au 17 avril 2024

Les personnes intéressées doivent s’inscrire en ligne dans la section « Emplois » de notre site Web au d’ici le 17 avril 2024.

Renseignements importants : L’École nationale de police du Québec remercie les personnes qui manifestent leur intérêt en déposant leur candidature. Toutefois, seules les personnes dont la candidature aura été retenue seront contactées. L’ENPQ applique un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les personnes handicapées, les minorités visibles, les minorités ethniques et les autochtones à poser leur candidature. Il est à noter que des mesures d’adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins. Tout candidat et candidate doit avoir le statut de citoyen canadien ou celui de résident permanent, ou encore être titulaire d’un permis de travail valide au Canada.

34
Adjoint.e au PDG – volet affaires juridiques et institutionnelles - Direction générale
Centre Intégré De Santé Et De Services Sociaux De Lanaudière

Repentigny -Permanent à temps plein -Présentiel

Postuler directement

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir un poste d’adjoint au PDG -...

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir un poste d’adjoint au PDG - volet affaires juridiques et institutionnelles.

L’établissement dispose d’un budget de 1,5 milliard et regroupe 77 installations réparties sur un territoire de plus de 12 000 km2. Il compte plus de 15 000 employés et 800 médecins qui offrent des soins et services à une population de près de 524 000 habitants.

Note : Dans ce document, le genre masculin est utilisé sans discrimination et uniquement pour alléger le texte.

L’adjoint au PDG - volet affaires juridiques et institutionnelles sera appelé à œuvrer dans un contexte de changement majeur et de grande complexité. Il devra composer avec un cadre légal vaste et complexe, de même que des obligations de performance et de transparence.

La présente conjoncture requiert des candidats ayant démontré un sens très élevé des responsabilités et d’imputabilité, un courage de gestion, des compétences de haut niveau en gestion du changement et en amélioration continue de la qualité, en performance, efficience et efficacité ainsi qu’une grande rigueur budgétaire.

La fonction requiert une grande connaissance du cadre légal et réglementaire du réseau de la santé et des services sociaux.

Sommaire du rôle et des responsabilités :

Sous l’autorité du président-directeur général, l’adjoint au PDG - volet affaires juridiques et institutionnelles exerce un rôle transversal au sein de l’établissement et exerce les responsabilités suivantes :

  • Est responsable des affaires juridiques et institutionnelles du CISSS de Lanaudière et notamment, du contentieux. Ce dernier répond à l’ensemble des besoins juridiques de l’organisation et assure la représentation de l’établissement devant les tribunaux, dispense des avis et conseils juridiques, offre de la formation sur l’application du cadre légal et normatif et notamment en matière de droit administratif, de droit de l’emploi, de droit de la santé, de droit de la jeunesse, de litige et de gouvernance.
  • Participe à la planification, l’organisation et la gestion des activités ayant trait aux responsabilités qui lui sont confiées, notamment via son rôle de conseil et de soutien auprès du PDG et via le contentieux pour soutenir les différentes directions.
  • Partage avec son supérieur le pouvoir décisionnel et l’imputabilité face aux résultats attendus et participe au développement d’une vision globale de la direction et des orientations stratégiques.
  • Est responsable de l’application et du déploiement des modalités découlant de la mise en œuvre de la Loi 15 (Loi sur la gouvernance du système de santé et de services sociaux) et relevant de ses secteurs.
  • Planifie, organise et coordonne les activités reliées à l’ensemble des affaires juridiques de l’établissement. Il s’approprie, comprend, saisi les enjeux juridiques et protège les intérêts de l’établissement. Il dirige et supervise l’équipe de professionnels juridiques.
  • Planifie, organise, dirige et contrôle les ressources humaines, matérielles et financières des secteurs sous sa responsabilité.
  • Collabore à l’élaboration de la vision globale, des orientations et du plan stratégique de l’établissement, dans le but d’atteindre les objectifs organisationnels, tout en assurant la cohérence juridique de ses activités.
  • Supporte la Direction générale, le conseil d’administration et ses comités et collabore à la mise en œuvre des décisions.
  • S’assure que l’établissement est doté de politiques, de règlements et de règles de gouvernance conformes à la législation en vigueur et en assure la vigie.
  • Rédige les documents clés visant la stratégie et la planification des activités juridiques et procède à la mise en œuvre d’outils, de processus et de formation visant leur implantation au sein de l’établissement.
  • Analyse, gère et supervise les mandats juridiques d’envergure de l’établissement.
  • Analyse et gère les litiges complexes, traités à l’interne et à l’externe (Direction des assurances réseau (DARSS et cabinets externes) et propose des stratégies, des solutions et des recommandations pour assurer un règlement ou une décision favorisant les meilleurs intérêts de l’établissement.
  • Assume les fonctions de représentant de l’établissement et de coordination stratégique dans le cadre des dossiers sensibles ou complexes (enquête publique du coroner, recours collectifs, poursuites en responsabilités civiles).
  • Assure un leadership et un rôle d’influence auprès des membres du conseil et de la direction, des gestionnaires, des employés et des partenaires externes, pour assurer le respect et promouvoir les intérêts juridiques de l’établissement.
  • Assure le déploiement des meilleures pratiques en matière juridique, en développant des outils, processus et formations, visant à assurer leur implantation et leur diffusion au sein des différentes équipes de l’établissement, en tenant compte des enjeux, de la mission et des valeurs de l’établissement.
  • Supervise et assume un rôle d’influence pour l’ensemble des dossiers traités par le gestionnaire et les professionnels de l’équipe des affaires juridiques, en les encadrant et en les conseillant quant aux orientations, notamment par la mise en place de processus de standardisation pour assurer la planification, la gestion de risques et le suivi des activités juridiques.
  • Assure la mobilisation des employés et leur engagement au sein des activités de l’établissement, par la mise en place d’une structure juridique favorisant la performance, l’amélioration continue, l’autonomie et la pérennité.
  • Dirige, coordonne et surveille les activités professionnelles et administratives de ses secteurs en cohérence avec les orientations, les priorités et l’approche préconisée au sein de l’établissement.
  • Apporte son expertise au développement de la qualité et à l’amélioration des pratiques transversales pour soutenir l’interdisciplinarité.
  • S’assure de l’efficacité des processus mis en place et de leur amélioration constante par une implication active au niveau de la révision et du support aux directions.
  • S’assurer que les services offerts sont conformes aux besoins et orientations de l’établissement et développe en continu des stratégies, des processus ou des moyens pour permettre d’adapter la réalité actuelle aux changements de structure d’organisation en cours.
  • Participe à la définition et à la mise en application de la mission, de la philosophie de gestion et des valeurs de l’établissement, ainsi qu’à la détermination du rôle, des objectifs et des priorités des services, conformément à la mission de l’établissement.
  • Actualise, selon les mandats reçus, les orientations définies dans la phase de la planification en mobilisant les ressources humaines vers l’orientation donnée, en déterminant les structures de fonctionnement établies, en conceptualisant les moyens et les méthodes, en ciblant les échéanciers et les priorités et, finalement, en répartissant les responsabilités.
  • Identifie et analyse les besoins de ses secteurs en ce qui concerne les relations de partenariat et d’alliances internes et externes à instaurer.
  • Collabore avec l’ensemble des directions à l’analyse des cas de litiges ou situations nécessitant une attention particulière.

Port d’attache :

Siège social

260, rue Lavaltrie Sud

Joliette (Québec) J6E 5X7

Exigences :

  • Diplôme universitaire de 1er cycle en droit;
  • Être membre en règle du Barreau du Québec;
  • Connaissance des différentes lois qui régissent la pratique professionnelle et les établissements de santé et de services sociaux notamment en matière de droit de la santé, de droit du travail, de droit de la jeunesse, de droit administratif et d’accès à l’information;
  • Expérience professionnelle d’au moins dix ans (10), dont une expérience pertinente dans un poste d’encadrement;
  • Très bonne connaissance et compréhension des enjeux du secteur d’activités couvert par le poste;
  • Capacité à mobiliser les équipes en vue d’une transformation d’envergure selon une approche axée sur le travail d’équipe, le partenariat et la gestion de changement;
  • Une expérience importante dans un poste d’encadrement peut compenser l’une ou l’autre des exigences.

Rémunération :

Classe salariale : 42

Minimum de la classe : 102 742 $ annuel

Maximum de la classe : 133 565 $ annuel

Conditions de travail :

Les conditions de travail des cadres sont régies par le Règlement sur certaines conditions de travail applicables aux cadres des agences et des établissements de santé et de services sociaux.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir une lettre d'intention et leur curriculum vitae.

Les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard le 6 mai 2024, 16 h.

37
Chef de service | Gestion de la présence au travail -Direction des ressources humaines et des affaires juridiques
Centre Intégré De Santé Et De Services Sociaux De Lanaudière

À partir de 87 397 $ par année

Repentigny -Permanent à temps plein

Postuler directement

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir le poste de chef de service...

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir le poste de chef de service gestion de la présence au travail.

L’établissement dispose d’un budget de 1,365 milliards et regroupe 63 installations réparties sur un territoire de plus de 12 000 km2. Il compte plus de 16 000 employés et 800 médecins qui offrent des soins et services à une population de près de 524 000 habitants.

Note : Dans ce document, le genre masculin est utilisé sans discrimination et uniquement pour alléger le texte.

Chef de service | Gestion de la présence au travail -Direction des ressources humaines et des affaires juridiques

Le chef de service gestion de la présence au travail à la Direction des ressources humaines et des affaires juridiques (DRHAJ) est appelé à œuvrer dans une organisation à multiples missions et installations offrant des soins et services à l’ensemble de la population de son territoire.

L’expérience patient (client) et la responsabilité populationnelle ou clientèle sont au cœur de tous les processus afin d’améliorer l’accès, la continuité et la fluidité des services. Le chef de service gestion de la présence au travail assume ses responsabilités en cohérence avec la mission, les valeurs et l’offre de service de l’établissement et de la DRHAJ.

La présente conjoncture requiert un candidat ayant démontré un sens très élevé des responsabilités et d’imputabilité, un courage de gestion, des compétences de haut niveau en gestion du changement, en performance, efficience et efficacité ainsi qu’une grande rigueur.

À titre de gestionnaire évoluant au sein de la DRHAJ, le titulaire de poste sera appelé à jouer un rôle opérationnel en regard de l’offre de service du secteur de la gestion de la présence au travail.Cette offre de service est alignée aux besoins des clients dans une approche collaborative.

Sommaire du rôle et des responsabilités

Sous l’autorité du coordonnateur des services en santé, sécurité et relations de travail, le chef de service gestion de la présence au travail exerce un rôle d’influence dans le but d’orienter les pratiques et les processus auprès de toutes les directions en ce qui a trait aux activités liées au secteur sous sa responsabilité.

Le chef de service gestion de la présence au travail fait preuve d’un leadership et ses recommandations sont axées sur une approche « expérience client » et « expérience employé ». Plus particulièrement, il voit à l’implantation et au déploiement des meilleures pratiques en matière de présence au travail et ce, tant pour les épisodes à court qu’à long terme. Également, il s’assure d’une saine gestion médico-administrative des absences du travail en vue d’assurer un retour au travail prompt et durable. Par ailleurs, il identifie et promeut diverses stratégies permettant de créer et de maintenir un partenariat étroit avec les instances syndicales en regard des dossiers d’invalidité. Il assure la gestion, avec les professionnels sous sa responsabilité, des étapes de préparation lors des auditions au Tribunal administratif du travail (TAT) pour les dossiers litigieux de lésions professionnelles et des arbitrages de griefs relatifs aux dossiers de la gestion de la présence au travail. Qui plus est, il s’assure de la mise en place du plan d’action visant à rehausser la capacité RH. Enfin, le chef de service de la gestion de la présence au travail contribue au déploiement du nouveau système d’information SIU-RH-SST.

Le titulaire supervise une équipe de 20 ETC dont 14 professionnels.En outre, il s’assure de la qualité, de la complémentarité et de la continuité de l’offre de service offerte par le secteur sous sa responsabilité, en partenariat avec les autres secteurs de la DRHAJ. Il travaille en étroite collaboration avec le Service du contentieux et des affaires juridiques. Dans une perspective de service-conseil et de soutien auprès des gestionnaires et de l’organisation, il réalise et assure le suivi des dossiers en gestion médico-administrative et voit au respect de l’entente de gestion liée à son secteur.

Gestionnaire crédible, la personne recherchée est dotée d’un grand esprit d’équipe, elle agit avec rigueur ainsi qu’avec un sens éthique élevé. Inspirante et communicatrice efficace, elle mobilise les membres de son équipe de façon à atteindre les cibles fixées tout en maintenant un climat de travail respectueux caractérisé par l’entraide et une attitude positive.

Exigences

  • Baccalauréat en droit, en relations industrielles, en gestion des ressources humaines ou dans une autre discipline pertinente à l’emploi;
  • Diplôme de deuxième cycle dans une discipline pertinente à la fonction;
  • Être membre d’un ordre professionnel lié au poste est considéré comme un atout;
  • Expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans en gestion de la présence au travail et d’au moins deux (2) ans dans un poste d’encadrement;
  • Très bonne compréhension du secteur de la santé et des services sociaux, de son administration et de son cadre légal;
  • Très bonne connaissances des enjeux en matière de gestion de la présence au travail;
  • Capacité à mobiliser les équipes en vue d’une transformation d’envergure selon une approche axée sur le travail d’équipe, le partenariat et la gestion de changement;
  • Toute combinaison de formation et d’expérience peut être jugée pertinente.

Port d’attache :

À déterminer.

* L’équipe de la gestion de la présence au travail est majoritairement déployée en télétravail.

Rémunération :

Classe salariale : 39

Minimum de la classe : 87 397 $ annuel

Maximum de la classe : 113 278 $ annuel

Conditions de travail :

Les conditions de travail des cadres sont régies par le Règlement sur certaines conditions de travail applicables aux cadres des agences et des établissements de santé et de services sociaux.

Les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard le 22 avril à 16h.

37
Chef de service relations de travail - Direction des ressources humaines et des affaires juridiques
Centre Intégré De Santé Et De Services Sociaux De Lanaudière

À partir de 87 397 $ par année

Repentigny -Permanent à temps plein

Postuler directement

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir le poste de chef de service...

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière est à la recherche de candidats afin de pourvoir le poste de chef de service relations de travail.

L’établissement dispose d’un budget de 1.365 milliard et regroupe 63 installations réparties sur un territoire de plus de 12 000 km2. Il compte plus de 16 000 employés et 800 médecins qui offrent des soins et services à une population de près de 524 000 personnes.

Note : Dans ce document, le genre masculin est utilisé sans discrimination et uniquement pour alléger le texte.

Chef de service relations de travail - Direction des ressources humaines et des affaires juridiques

Le chef de service relations de travail à la Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques (DRHAJ) sera appelé à œuvrer dans une organisation à multiples missions et installations offrant des soins et des services de santé à l’ensemble de la population Lanaudoise.

À titre de chef de service relations de travail, le titulaire du poste a le devoir de composer avec un cadre légal vaste et complexe, de même que des obligations de performance et de transparence. La présente conjoncture requiert des candidats ayant démontré un sens très élevé des responsabilités et d’imputabilité, un courage de gestion, des compétences de haut niveau en gestion du changement et en amélioration continue de la qualité, en performance, efficience et efficacité ainsi qu’une grande rigueur budgétaire.

À titre de gestionnaire évoluant au sein de la DRHAJ, le titulaire du poste sera appelé à jouer un rôle majeur dans le soutien de l’organisation par une offre de service stratégique et opérationnelle proactive et intégrée qui s’adapte aux besoins des clients internes dans le cadre d’une approche de partenaires d’affaires.

Sommaire du rôle et des responsabilités

Sous l’autorité du coordonnateur des services en santé, sécurité et relations de travail, le chef de service relations de travail s’assure que son équipe exerce un rôle de service-conseil et de soutien auprès des gestionnaires. Il identifie et déploie diverses stratégies permettant de créer et de maintenir un partenariat étroit avec les instances syndicales. Il exerce un leadership stratégique notamment dans le contexte de l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions nationales des conventions collectives ainsi que des projets de réorganisation du travail.

Il s’assure de la qualité, de la complémentarité et de la continuité de l’offre de service du secteur des relations de travail et ce, en collaboration avec les activités des autres secteurs de la DRHAJ. Il travaille en étroite collaboration avec le Service du contentieux et des affaires juridiques. Il assure la gestion, avec les professionnels sous sa responsabilité, des étapes de préparation lors des auditions en arbitrages de griefs pour les dossiers litigieux. Il voit à la réalisation des plans d’actions permettant d’atteindre les cibles souhaitées par la direction et l’organisation dont le plan d’action visant à rehausser la capacité RH.

Enfin, ses décisions et ses interventions prennent en considération les meilleures pratiques dans les domaines qui le concernent et visent l’optimisation des ressources humaines, financières, matérielles et informationnelles sous sa responsabilité. Le titulaire supervise une équipe de 12 ETC dont 8 professionnels.En outre, il s’assure de la qualité, de la complémentarité et de la continuité de l’offre de service offerte par le secteur sous sa responsabilité.

Gestionnaire crédible, la personne recherchée est dotée d’un grand esprit d’équipe, elle agit avec rigueur ainsi qu’avec un sens éthique élevé. Inspirante et communicatrice efficace, elle mobilise les membres de son équipe de façon à atteindre les cibles fixées tout en maintenant un climat de travail respectueux caractérisé par l’entraide et une attitude positive.

Exigences

  • Baccalauréat en droit, en relations industrielles, en gestion des ressources humaines ou dans une autre discipline pertinente à l’emploi;
  • Diplôme de deuxième cycle dans une discipline pertinente à la fonction;
  • Être membre d’un ordre professionnel lié au poste est considéré comme un atout;
  • Expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans en relations de travail et d’au moins deux (2) ans dans un poste d’encadrement;
  • Très bonne compréhension du secteur de la santé et des services sociaux, de son administration et de son cadre légal;
  • Très bonne connaissances des enjeux en matière de relations de travail en milieu syndiqué;
  • Capacité à mobiliser les équipes en vue d’une transformation d’envergure selon une approche axée sur le travail d’équipe, le partenariat et la gestion de changement;
  • Toute combinaison de formation et d’expérience peut être jugée pertinente.

Port d’attache :

À déterminer.

* L’équipe des relations de travail est majoritairement déployée en télétravail.

Rémunération :

Classe salariale : 39

Minimum de la classe : 87 397 $ annuel

Maximum de la classe : 113 278 $ annuel

Conditions de travail :

Les conditions de travail des cadres sont régies par le Règlement sur certaines conditions de travail applicables aux cadres des agences et des établissements de santé et de services sociaux.

Les dossiers de candidature doivent être reçus au plus tard le 22 avril à 16h.

37
Procureur.e à la cour municipale et conseiller.ère juridique
Ville de Saint-Hyacinthe

À partir de 111 899 $ par année

Saint-Hyacinthe -Temporaire à temps plein -Hybrid

Postuler directement

La Ville de Saint-Hyacinthe recrute actuellement de nouveaux talents afin de répondre aux nombreux défis en cours et à venir dans notre vill...

La Ville de Saint-Hyacinthe recrute actuellement de nouveaux talents afin de répondre aux nombreux défis en cours et à venir dans notre ville dynamique.

Devenez

PROCUREUR.E DE LA COUR MUNICIPALE ET CONSEILLER.ÈRE JURIDIQUE AUX SERVICES JURIDIQUES
Poste cadre temporaire pour une durée approximative de 15 mois
Concours 24-104


Sous la responsabilité de la directrice des Services juridiques, le titulaire de ce poste agit comme conseiller juridique auprès des services municipaux et du Conseil municipal dans les dossiers impliquant la municipalité. De plus, il agit comme procureur de la cour municipale.

Principales fonctions
Cour municipale

  • Représente les municipalités parties à l’entente de la cour commune et à cet effet, agit comme leur procureur et plaide devant la cour municipale de Saint-Hyacinthe, et ce, pour toutes matières en conformité avec ladite entente;
  • Plus particulièrement pour la Ville de Saint-Hyacinthe, agit et plaide devant la cour municipale et devant toute autre instance dans toute poursuite pénale ou civile;
  • Procède à la préparation des causes, à l’assignation et/ou désassignation des témoins, divulgation de preuve et demande de complément de preuve;
  • Conseille les agents de la paix et les personnes chargées de l’application de la loi et des différents règlements;
  • Procède à l'étude et à l'élaboration des dossiers à être présentés devant la cour en collaboration avec les différents services et municipalités;
  • Rédige des procédures de nature pénale et civile (constats d'infraction après enquête, appel devant la Cour supérieure du Québec, recouvrement, etc.);
  • Rédige certains règlements municipaux, des contrats, des ententes, des baux et autres documents similaires qui lient la municipalité, et participe aux négociations pour la mise sur pied des projets réalisés avec d’autres paliers de gouvernement et/ou avec divers intervenants;
  • Effectue la gestion des réclamations et des sinistres en matière d’assurances générales;
  • Sous réserve de l’approbation du Conseil municipal, et de concert avec la directrice des Services juridiques, règle les différends à caractère juridique;
  • Informe les autorités municipales des développements importants qui surviennent dans les affaires juridiques en marche;
  • Tient un dossier complet de chaque poursuite à laquelle la Ville est, ou a été partie, et en fait un rapport annuel;
  • Effectue la perception des sommes dues à la Ville devant la cour municipale ou autres instances, et gère les dossiers de faillites;
  • Gère les dossiers d’accident impliquant les véhicules de la Ville;
  • Prépare divers actes de procédure (mise en demeure, avis, etc.);
  • Se tient à jour à l’égard de tout développement récent en droit municipal et, de concert avec la directrice des Services juridiques, informe le Conseil et les cadres, des innovations en matière juridique pouvant influencer leur responsabilité ou leur mode d’opération;
  • Procède à diverses recherches juridiques;
  • Assure la représentation de la Ville devant divers tribunaux (Cour supérieure du Québec, Cour du Québec, tribunaux administratifs, Commission municipale, etc.);
  • Assiste les employés devant la Ville devant la division des petites créances;
  • Procède aux vérifications des antécédents judiciaires avant l’embauche du personnel.


Contentieux

  • Participe, de concert avec la directrice des Services juridiques, à conseiller les services municipaux et le Conseil municipal sur toute question juridique;
  • Rédige des opinions juridiques sur demande ou lorsqu’il en constate la nécessité;
  • Effectue toutes autres tâches qui lui sont confiées par son supérieur immédiat.


Exigences du poste

  • Détenir un diplôme universitaire de 1er cycle en droit et être membre du Barreau du Québec;
  • Posséder un minimum de trois (3) ans d’expérience idéalement acquise dans le secteur municipal en droit municipal, pénal, civil et administratif;
  • Avoir de l’expérience de plaidoirie devant les tribunaux tels que cours municipales, Cour supérieure, Cour du Québec ou Cour d’appel;
  • Posséder des connaissances de base en droit criminel est un atout;
  • Posséder une bonne connaissance de l’informatique et des logiciels couramment utilisés dans le domaine juridique;
  • Avoir une aisance à communiquer verbalement et par écrit. Être un bon vulgarisateur;
  • Avoir de l’assurance en soi et maîtriser l’art de la persuasion;
  • Savoir planifier, être un excellent collaborateur, avoir l’esprit d’analyse, avoir le sens de l’organisation, avoir une capacité de synthèse et avoir le souci de la précision et du détail;
  • Avoir de l’entregent, avoir de la rigueur et une qualité de jugement;
  • Posséder une très bonne connaissance du français écrit et parlé.


Nous appliquons un programme d’accès à l’égalité à l’égard des femmes, des personnes vivant avec un handicap, des minorités visibles, des autochtones et des minorités ethniques. L’usage exclusif du genre masculin se veut essentiellement dans le but d’en faciliter la lecture.

Envoyez votre CV via Droit-inc. Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

34
×

Adjoint.e juridique réserviste, titre du poste sur une ou deux lignes 4

Voir le profil complet de l’employeur
Partager
Détails du poste
  • Langues :
  • Salaire :
Espace publicitaire

Consultés récemment

Aucun résultat trouvé.
Espace publicitaire
Espace publicitaire