Nouvelles

Juges nommés sous pression?

Main image

L'équipe Droit-inc

2010-04-12 18:39:00

Révélations fracassantes de Marc Bellemare, qui fut ministre de la Justice pendant un an au sein du premier gouvernement de Jean Charest, en 2003 et 2004.

Dans une entrevue à Radio-Canada, l’avocat soutient avoir nommé des juges après avoir subi des pressions de la part d'un influent solliciteur de fonds libéral

Pire, Me Bellemare affirme s’être plaint de cette situation au premier ministre Jean Charest, qui n’aurait rien fait pour mettre fin à cette pratique!

L'ex-ministre a aussi raconté avoir été témoin d'échanges d'importantes sommes en argent comptant entre cet influent solliciteur de fonds et un membre du personnel de la permanence du Parti libéral du Québec.

Selon M. Bellemare, ce solliciteur était un entrepreneur en construction. Il a expliqué que certains solliciteurs de fonds avaient une telle influence qu'ils pouvaient modifier l'agenda législatif du gouvernement. À un point tel, en fait, que certains des projets de loi qu'il avait proposés ont été mis sur la glace pour cette raison!

Trafic d'influence?

Marc Bellemare y va de révélations encore plus spectaculaires concernant l'influence de ce collecteur de fonds. Il dit avoir été au centre d'un trafic d'influence pour la nomination de juges.

Voici un extrait de l'entrevue avec l'excellent journaliste Alain Gravel de Radio-Canada :

-Marc Bellemare: Les gens qui était considérés comme étant des collecteurs influents et significatifs du parti avaient leur mot à dire sur plusieurs nominations et ils ne se gênaient pas pour solliciter des nominations de ma part à l'époque, en 2003 et en 2004, en tenant compte du fait qu'il y avait des retours d'ascenseurs qui étaient exigés, qu'il fallait placer notre monde, comme on disait à l'époque.

Alain Gravel: Alors vous avez été soumis à des pressions de collecteurs de fonds pour des nominations, vous-même, comme ministre de la Justice?

- Tout à fait, oui.

- Est-ce que vous avez été soumis à des pressions de l'individu que vous avez vu remettre l'argent?

- Oui.

- Donc, lui-même vous a fait des pressions?

- Oui.

- À de nombreuses reprises?

- Oui.

- Pour des nominations de...

- Diverses nominations, et des nominations de juges également.

- Votre souvenir... à combien de reprises?

- Trois.

- Trois reprises?

- Oui.

- Qu'il vous a demandé spécifiquement de nommer des juges?

- Oui.

- Avec des noms de juges?

- Oui.

- Est-ce que vous avez nommé ces juges?

- Oui.

Alain Gravel: Vous avez nommé ces juges parce que...

Marc Bellemare: Parce que c'était une commande des grands collecteurs du parti et le premier ministre était d'accord avec ça.

Alain Gravel: Vous en avez parlé au premier ministre?

Marc Bellemare: Oui, je m'en suis plaint au premier ministre, mais c'était, semble-t-il, la façon de faire.

- Donc, vous avez informé le premier ministre là-dessus?

- Oui, tout à fait, je m'en suis plaint à l'automne 2003 comme au printemps 2004.

- En disant quoi?

- En disant, je me demandais qui nommait les juges. Est-ce que c'était le ministre de la Justice ou c'était tel ou tel qui avait collecté significativement des fonds pour le parti qui avait à prendre la décision? Je m'en plaignais, mais ça ne changeait pas, parce qu'il fallait agir dans ce sens-là.

Pour lire la suite sur Radio-Canada, cliquez ici.
11232

8 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 13 ans
    La fin de l'histoire...
    Si jamais il fini dans sleeping dans le fond du St-Laurent, j'espère qu'il aura eu le temps de tout raconter avant.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 13 ans
    !
    Le pire dans tout ça c'est que rien ne va être fait...C'est une confirmation de ce que le gens du milieu savaient déjà. Cette nouvelle va clairement amplifier le cynisme au sein de la population. When law is lawless.

  3. Me
    Me
    Ce soir Paulette Giroux sabre le champagne. Attendez-vous à une pluie de commentaires sur droit-inc servant à prouver que la justice au Québec est "complètement" corrompue.

  4. Me
    Me
    Charest a menti à Bellemare. Il l'a recruté en lui promettant une révision du no-fault en matière d'assurance-automobile. Il voulait quelques petites ouvertures spécifiques. À titre d'exemple, il voulait que la victime puisse poursuivre au civil un criminel de la route, tout comme c'est possible pour les crimes qui n'impliquent pas une automobile. C'est quasiment le combat de sa vie pour Bellemare et ça a ben du sens.

    Une fois en selle, Charest a clairement fait savoir que tout ça était de la bullshit, qu'il n'avait même pas eu l'intention d'y toucher. Jamais.

    Je ne crois pas que Bellemare se venge. Bellemare a trop de classe pour poser un acte que pour se venger. Il ne fait que rendre à Charest la monnaie de sa pièce. C'est mérité.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 13 ans
      Re : Me
      > Charest a menti à Bellemare. Il l'a recruté en lui promettant une révision du no-fault en matière d'assurance-automobile. Il voulait quelques petites ouvertures spécifiques. À titre d'exemple, il voulait que la victime puisse poursuivre au civil un criminel de la route, tout comme c'est possible pour les crimes qui n'impliquent pas une automobile. C'est quasiment le combat de sa vie pour Bellemare et ça a ben du sens.
      >

      Non ca n'a pas vraiment de sens... il se paye comment l'avocat vous pensez pour poursuivre ce criminel de la route? Bellemare ne pense qu'à sa poche avec ça...

      La seule chose qui avait vraiment du sens, c'est de lever le "no fault" et ne pas verser d'indemnité automatiquement aux criminels de la route...

    • BLT
      Re : Me
      > Je ne crois pas que Bellemare se venge. Bellemare a trop de classe pour poser un acte que pour se venger. Il ne fait que rendre à Charest la monnaie de sa pièce. C'est mérité.

      Quelle différence y a-t-il entre "se venger" et "rendre la monnaie de sa pièce"? Selon moi, il n'y en a pas. Alors comment Me Bellemare (OK pour ce qui est de la classe...)peut-il à la fois ne pas se venger et rendre la monnaie de la pièce?

  5. Paulette Giroux
    Paulette Giroux
    il y a 13 ans
    Re: Me
    «... Attendez-vous à une pluie de commentaires sur droit-inc servant à prouver que la justice au Québec est "complètement" corrompue.»

    Vous n’y êtes pas du tout, je vais enfin pouvoir m’installer confortablement, devant mon poste de TV, et regarder Me Bellemare faire le grand ménage ;-).

    Pour une fois je suis d’accord avec vous : Me Bellemare a de la «classe».

  6. Anonyme
    Anonyme
    il y a 13 ans
    Étudiant
    Me vous êtes encore au bureau?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires