Nominations

Une nouvelle juge

Main image

Gabriel Poirier

2022-05-05 13:15:00

Une Directrice du bureau d’aide juridique accède à la magistrature. Qui est-elle?

Me Marie Kettlyne Ruben. Source: Droit-inc.
Me Marie Kettlyne Ruben. Source: Droit-inc.
Marie Kettlyne Ruben nourrit un intérêt pour le droit criminel depuis sa plus tendre enfance. Aujourd’hui, sa passion l'amène encore plus loin : elle siège maintenant à la Cour du Québec.

Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a confirmé l’information plus tôt aujourd’hui, précisant du même coup qu’elle œuvrera principalement à la Chambre criminelle et pénale de Montréal. La nomination de Mme Ruben survient quelques mois après l'annonce du départ à la retraite du juge Daniel Dortélus, qui avait saisi l’occasion pour dénoncer l’absence de diversité à la magistrature québécoise.

Marie Kettlyne Ruben dirigeait depuis 2018 le bureau d’aide juridique de Longueuil, division criminelle et section jeunesse. Admise au Barreau en 2008, elle y a commencé sa carrière la même année, portée par le cinéma hollywoodien.

Car à la base de son engagement en droit se cache bel et bien un film : ''The Client'' (Le Client), qui met en scène le dévouement d’une avocate fictive, Reggie Love, pour l’un de ses clients pourchassés par des criminels.

« C’était le droit criminel ou pas de droit : c’est le domaine qui m’a toujours intéressé. Je me suis décidée assez jeune, j’étais encore au primaire. Ça a commencé quand j’ai vu le film ''The Client'', avec Susan Sarandon et Tommy Lee Jones ! » racontait-elle à Droit-Inc en 2019.

À la suite de sa promotion, en 2018, Mme Ruben a ajouté de nouvelles cordes à son arc. Elle a endossé un rôle de gestionnaire, coordonnant les bureaux de la Rive-Sud qui s’occupent de la protection de la jeunesse et du droit criminel pour les mineurs.

Au-delà du cinéma, la bachelière de l’Université de Montréal admet volontiers que sa réussite n’est pas seulement imputable aux grands noms du cinéma.

« Ce qui a permis mon cheminement, ce sont des parents haïtiens qui donnent beaucoup d’importance aux études, une mère qui a toujours eu à cœur le bien-être de ses enfants, un frère et des amis qui ont toujours vu l’avocate en moi, un amoureux qui m’encourage et qui ne voit pas de limites à mes compétences, et finalement l’appui de mes collègues et la confiance du centre communautaire juridique de la Rive Sud », soulignait-elle à Droit-Inc.

Contactée par Droit-Inc, Mme Ruben a décliné notre demande d’entretien.

Et les autres…

 Fannie Turcot Juge de la paix magistrate à la Cour du Québec. Source: Droit-inc
Fannie Turcot Juge de la paix magistrate à la Cour du Québec. Source: Droit-inc
Le ministre Jolin-Barrette a aussi annoncé la nomination de deux juges à la Cour municipale de Montréal, en la présence de Fannie Turcot et de Claude Dussault.

Mme Turcot a été nommée en 2018 juge de paix magistrate à la Cour du Québec. Elle œuvrait depuis 2014 comme procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Bachelière de l’Université de Montréal, Barreau 1998, elle a commencé sa carrière en cabinet privé.

M. Dussault occupait depuis 2018 le poste de directeur de la Direction des poursuites pénales et criminelles au sein du Service des affaires juridiques de la Ville de Montréal. Il a été admis au Barreau en 1992 après avoir complété son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke.
11327

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires