Nouvelles

Guerre en Ukraine : « mes amis sont partis au combat »

Main image

Gabriel Poirier

2022-02-25 15:00:00

Une étudiante du Barreau déplore la guerre qui ravage son pays, tandis que plusieurs de ses amis sont partis combattre l’armée russe…

Olga Grytsak déplore la guerre en Ukraine. Sources:  Facebook et Radio-Canada
Olga Grytsak déplore la guerre en Ukraine. Sources: Facebook et Radio-Canada
« Mes parents sont dans une région plus sécuritaire, à Kyiv, mais ma belle-mère a dû abandonner sa maison et se diriger dans un petit village. Nous ne sommes plus capables de lui parler depuis ce matin, faute de connexion. »

En sécurité, ici, à Montréal, Olga Grytsak ne se sent pas moins en guerre. La jeune femme originaire de l’Ukraine a saisi son téléphone à peu près au même moment où l’armée russe a envahi l’Ukraine.

« Je me suis sentie agressée, illustre-t-elle au téléphone. J’ai mal aux mains et j’ai mal à la gorge, tellement je l’utilise depuis deux jours. »

La bataille que mène cette étudiante de l’École du Barreau est loin d’être juridique. Elle se déroule plutôt sur le terrain de l’information : Olga Grytsak essaie d’alerter l’opinion publique à la guerre qui frappe son pays.

« Je ne croyais pas cela possible. Je ne croyais pas que les Russes pouvaient nous envahir à nouveau. Nous sommes une nation paisible, malgré notre très longue histoire. (...) Nous voulons seulement protéger notre territoire. Ce n’est pas l’Ukraine qui a commencé la guerre. »

Rappelons qu’Olga Grytsak est cette étudiante de l’Université de Montréal qui a contesté jusqu’en Cour supérieure la note qu’elle avait obtenu à un cours offert par Frédéric Bérard.

Olga Grytsak compte participer à la manifestation qui se tiendra dimanche prochain, à 15h, près du Consulat de Russie à Montréal, un événement organisé en soutien à la population ukrainienne. « Je parle à mes parents, je parle à mes amis. Je cherche ce que je peux faire, ici, à Montréal. »

« Je ne peux pas sortir du Canada, car mes filles sont petites, mais je vais faire de mon mieux pour retourner en Ukraine. En attendant, j'essaie de soutenir notre armée ; je recherche les coordonnées de journalistes et je m’implique auprès de groupes ukrainiens. »

Le militantisme d’Olga Grytsak, s’il lui donne l’impression de contribuer à l’effort de guerre de son pays, ne l’empêche pas d’éprouver les angoisses de la guerre.

« Pour le moment, le Barreau est la dernière chose à laquelle je pense. Près d’une dizaine de nos amis, à mon mari et moi, sont partis à la guerre. »

Ces pensées accompagnent aussi ses parents, âgés d’une soixantaine d’années, qui refuseraient de quitter leur chez-soi. « Ils ne veulent pas fuir. Mes parents ne veulent pas abandonner leur appartement. »

Incertitudes

L’invasion russe de l’Ukraine soulève, bien sûr, de nombreuses questions : quels sont les buts de guerre de Vladimir Poutine ? Démilitariser l’Ukraine pour éviter qu’elle reprenne les républiques sécessionnistes de Donetsk et de Lougansk, dans le Donbass ? Ramener l’Ukraine dans la sphère d’influence russe ? Freiner l’élargissement de l’OTAN à l’Est et le renforcement de son flanc oriental ? Redéfinir l’architecture de sécurité européenne ? Renverser le gouvernement de Volodymyr Zelensky, considéré comme « pro-européen » ?

La guerre contre l’Ukraine ressemble-t-elle à celle contre la Géorgie en 2008 ? Cette invasion confirme-t-elle un retour à la compétition stratégique et militaire entre grandes puissances ? Cette guerre est-elle susceptible de s’enliser et/ou de s’étendre à d’autres régions ?

Pour Olga Grytsak, de telles considérations demeurent cependant secondaires, à l’heure où, elle et sa famille, se retrouvent impuissantes face au cours de l’histoire.

« C’est difficile à dire sans émotion. Je peux seulement dire : “Arrêtez la guerre”. »
4384

6 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    "quels sont les buts de guerre de Vladimir Poutine ?"
    « C’est difficile à dire sans émotion. Je peux seulement dire : “Arrêtez la guerre”. »


    Wow !, toute une réflexion !

    Les Ukrainiens qui se sont battus contre les allemands, eux, savaient se que voulait Adolf!

    J'aimerais savoir ce que pensent vos amis dont vous dites qu'ils sont partis à la guerre, parce que du côté de l'armée Ukrainiène il y a pas mal de candidats à la désertion (dès les premières heures, un pilote a d'ailleurs déserté en allant se poser en Roumanie).

    Le but de Poutine semble assez évident: il ne veut pas voir l'Otan dans son arrière-cours.

    Les journaleux de La Presse/Radio-Can/Le Devoir, qui lorsqu'ils traitaient de l'Ukraine parlaient parfois de la crise des missiles à Cuba, ont cessé d'en parler après que la Chine ait rapellé que l'Otan en Ukraine est aussi inacceptable pour Mouscou que l'étaient la présence de missiles soviétiques à Cuba. Ces médias ont aussi pour habitude de passer sous silence un élément de cette crise qui permettraient aux gens de mieux comprendre l'histoire: l'URSS a voulu mettre en place une base de missile à Cuba parce que les USA mettaient en place une base de missile en Turquie (membre de l'OTAN), et le renoncement de Moscou aux missiles à Cuba s'est fait en contrepartie d'un renoncement de Washington à ses missiles en Turquie.

    Le gouvernement Ukrainien est noyauté par les intérêts commerciaux de milliardaires corrompus n'ayant rien à foutre du peuple Ukrainien, dont une part non négligeable espère certainement voir la Russie les en débarasser.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 2 ans
      Bof...
      "Le but de Poutine semble assez évident: il ne veut pas voir l'Otan dans son arrière-cours."

      S'il s'empare de l'Ukraine, il va justement avoir l'Otan, non pas dans son arrière-cour, mais directement dans sa cour ?

    • Pirlouit
      Pirlouit
      il y a 2 ans
      Corruption
      Ben oui y a pas de corruption en Russie peut-être

      Aussi en 2022, le missile, qu'il soit en Ukraine ou en Pologne, pas sûr que ça fait une grosse différence stratégique.

  2. Pigeon dissident
    Pigeon dissident
    il y a 2 ans
    Mon grain de sel
    Nous sommes de tout coeur avec vous et nous souhaitons que cesse cette guerre ignoble.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Questions pour Mme Grytsak
    Le pouvoir en place à Kiev, suite au coup d'état de 2013, a visé et tué combien de civils dans les républiques sécessionistes (Donbass et de Donetsk)?

    Les civils qui restent ont-ils droit à la protection? Font-ils parti d'un peuple suffisament enracinés dans un territoire pour revendiquer un droit à l'autodétermination?

    Faites-nous donc un petit exercice de fiction, "jusse pour le fun", consistant à transposer au Québec la situation en Ukraine?

    Je m'y suis adonné et voici le résultat:

    Alors que le gouvernement de la CAQ est sur le point de signer un accord commercial avec la Chine (mettons...), des grosses fortunes (Desmarais, Saputo, Sirois, Bouchard, Molson, Péladeau, Coutu), avec l'aide du gouvernement US, payent des mercenaires pour tirer sur la foule et sur la police lors de manifestations, et chasser par la force le gouvernement élu. La nouvelle équipe gouvernementale est animé par une collection de politiciens choisis parmi ce qu'il y a de plus corrompu et anti-québec de l'ère libérale (pensez à une centaine de Gagliano, mais en 100x pires, car ce dernier n'était qu'un petit affairiste sans envergure), est alliée à la mafia, aux bandes de motards et au gangs de rue, et elle n'hésite pas à tuer ses opposants.

    Le conseil d'administration d'Hydro-Québec est changé au grand complet. On y trouve les pions des milliardaires, et Hunter Biden, que son père a été incapable de caser quelque part aux USA. Ensuite, ce qu'il reste des bijoux de familles québécois (industries et services publics) est acheté à vil prix par ces milliardaires, ou laissé à l'abandon. Les prestations du RRQ sont divisées par 4, et les prix montent en flèche. Afin d'habiller le pouvoir d'un semblant de légitimité, des élections sont organisées et Québecor et La Presse mettent tout leur poids pour mousser la candidature d'Éric Salvail, qui l'emporte face à deux partis de fausse opposition: Québec solidaire dirigé par GND, et le Parti Égalité, qui a ressurgi. Les politicien du PQ et de la CAQ sont en exil, ont été assassinés, ou ils ont été ruinés par un DPCP aux ordre, dont la chef a été désignée par Washington.

    Dans ce Québec où les grandes villes et leurs régions ne baragouinent qu'un dialecte dans lequel on reconnait 50% d'anglais (le reste étant constitué d'un mélange provenant d'une dizaine de langues d'un peu partout sur le globe), la Gaspésie et la Beauce, encore composés à 95% de Québecois francophones, se déclarent républiques indépendantes. Leur population civile se fait bombarder par les enragés des bataillons Galganov et DeSantis, qui appellent à massacrer les séparatistes.

    Et tout ça, dans l'indifférence de l'ONU, et de la communauté internationale.

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    avocate
    Je me joins à votre commentaire et question. Je suis d'origine ukrainienne - de la région de Donbass. Autant ce qui se passe présentement à Kiev est inacceptable, autant je déplore qu'est passé sous silence pendant toutes les dernières années et aujourd'hui le masacre qui se déroule dans les régions sécessionnistes. Masacre opéré par le gouvernement ukrainien en place, dans le cadre duquel des centaines de milliers de personnes innocentes (enfants, adultes, personne âgées) ont perdu la vie. Personne n'en parle de ça...Ces gens vivent depuis bientôt 10 ans avec la menace de recevoir une bombe sur la tête à n'importe quel moment. Personne n'en parle...

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires