Carrière et Formation

Barreau de Montréal : un rôle qui rime avec modernisation !

Main image

Camille Dufétel

2023-07-06 13:15:00

Une nouvelle coordinatrice au Barreau de Montréal est chargée de plusieurs missions dont celle de moderniser la procédure des prestations de serment. Qui est-elle ?

Léa Cohen Tanugi
Léa Cohen Tanugi
Léa Cohen Tanugi est depuis fin mai 2023 la nouvelle coordinatrice - prestations de serment et Salon des avocats au Barreau de Montréal. Il s’agit d’une création de poste qui s’inscrit dans la stratégie de la directrice générale, Me Tamara Davis, de moderniser ce Barreau.

La nouvelle coordinatrice, originaire de France, a d’abord travaillé environ quelques mois au Barreau de Montréal comme adjointe à la directrice des ressources humaines. Rencontrée au Barreau de Montréal par Droit-Inc, elle explique avoir déjà travaillé dans un cabinet de notaires principalement comme adjointe de direction du notaire, en l’occurrence chez Derhy Avocats et Notaires.

Le milieu juridique ne lui était donc pas inconnu. Elle décrit une ambiance très « sympa » au Barreau de Montréal, composé en majorité de femmes, exception faite du Bâtonnier, Me David Ettedgui. C’est en tant qu’adjointe à la DRH au Barreau de Montréal qu’elle a découvert le Salon des avocats et le processus des prestations de serment. « J’ai vu ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas », explique-t-elle.

Son poste a été créé avec plusieurs objectifs, dont celui de solidifier la procédure actuelle des prestations de serment, de coordonner la présence des interlocuteurs présents aux prestations dont le Bâtonnier de Montréal, des représentants de la magistrature, le Jeune Barreau de Montréal, d’effectuer les suivis nécessaires avec le Barreau du Québec et l’École du Barreau pour la réalisation des prestations de serment…

Me Tamara Davis. Source: LinkedIn
Me Tamara Davis. Source: LinkedIn
Processus à améliorer

« Le morceau très dur, c’est la modernisation de ces prestations de serment », pointe-t-elle, rappelant au passage que le Barreau de Montréal travaille avec le Barreau du Québec et que les stagiaires du Barreau, une fois qu’ils ont effectué leur stage, s’inscrivent et peuvent prétendre à une assermentation selon les dates inscrites sur le site Internet du Barreau de Montréal.

La coordinatrice explique qu’à ce niveau, la difficulté est souvent d’obtenir toutes les informations nécessaires sur ces futurs avocats. Des discussions ont cours avec le Barreau du Québec pour mettre en place de nouveaux processus afin de fluidifier le tout.

La coordinatrice assiste aux prestations de serment, accueille la tribune d’honneur, fait en sorte que tout soit bien installé dans la salle et que la documentation nécessaire soit à disposition.

Du côté du Salon des avocats, Léa Cohen Tanugi est entre autres chargée de gérer l’équipe des quatre préposés, d’établir leur planning, de coordonner les inventaires, la location et la vente des différents produits, de développer de nouveaux contrats avec différents fournisseurs du monde judiciaire, mais aussi de développer puis de coordonner un plan d’embellissement du local de ce Salon, situé au 2e étage du Palais de justice de Montréal.

« C’est un endroit où les avocats viennent prendre un café, un thé, et peuvent travailler, rappelle Léa Cohen Tanugi à propos de ce Salon. On loue des rabats et des casiers principalement, et j’ai mis au point un tableau de suivi à ce niveau, car c’était la fête aux post-it ! »

Elle met au point un certain nombre d’améliorations, dont un service de nettoyage de toges, par exemple.

Sa journée type ? « Je vais passer au Salon des avocats le matin pour voir avec les préposés si tout va bien, que les processus sont bien compris, détaille-t-elle. Ça me permet aussi de voir les avocats, d’écrire leurs commentaires. Ensuite, j’enchaîne ici au Barreau de Montréal, je gère ma boîte de courriels, mais aussi la boîte info du Barreau et je réachemine les différentes demandes. »

Accueil du Barreau de Montréal.
Accueil du Barreau de Montréal.
Il peut s’agir aussi de courriels de personnes à la recherche d’un avocat. Elle rappelle qu’un service de références existe à ce niveau au Barreau de Montréal.

Elle s’occupe par ailleurs de faire des suivis avec les fournisseurs et les différents prestataires de services, s’occupe des caisses du Salon des avocats, en plus de gérer les autres demandes qui s’ajoutent pour les prestations de serment et d’imaginer des solutions pour la modernisation des processus.

Passionnée de swing et notamment de lindy hop et de balboa, Léa Cohen Tanugi est aussi conseillère en bien-être en fleurs de Bach à ses heures perdues. Elle explique avoir tout quitté en France à la quarantaine et se réjouit de voir que le Canada est un pays où on peut réussir à faire ce que l’on veut, le tout étant une affaire de réseau.
3151

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires