Nouvelles

L'avocat de la poutine, c’est lui!

Main image

éric Martel

2019-08-12 15:00:00

En clôture du Poutinefest de Montréal, Droit-inc s’est entretenu avec un avocat lié au potentiel record Guinness de la plus grosse poutine au monde…

Me Alain Pard, juriste spécialisé en poutine. Source : photo de courtoisie
Me Alain Pard, juriste spécialisé en poutine. Source : photo de courtoisie
La ville de Warwick s’est arrêtée, le 3 août dernier, le temps de marquer l’histoire.

Son objectif: battre le record Guinness de la plus grosse poutine au Monde.

6500 personnes se sont donc amassées pour déguster ce gargantuesque plat de plus de 3000 kilos, composé de 2300 kilos de pommes de terre, 1000 kilos de fromage en grains et 1000 kilos de sauce. Le tout, cuit dans 1200 litres d’huile.

Alors, qu’est-ce que cette nouvelle d’envergure a à voir avec Droit-Inc?

Figurez-vous que toute cette organisation aurait été impossible sans l’apport de l’avocat Alain Pard.

Mission sauce brune

Rien ne prédestinait Me Pard, qui tient son étude légale à Warwick, à devenir un juriste spécialisé en poutine.

Le destin de celui dont la pratique se concentre en droit commercial, litige commercial et en droit de la construction a été chamboulé par un appel de Jean Morin, propriétaire de la Fromagerie du Presbytère.

« C’est mon ami d’enfance. Il m’a demandé si je voulais l’aider à battre un record Guinness pour une bonne cause », explique l’avocat, concernant l’événement dont les profits ont été remis à la Fondation À notre santé de l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

Mais au-delà de la cause, celui qui ne se qualifie pas d’amateur de poutine avait un objectif bien précis en tête: rendre justice à sa ville.

« Il y a un débat entre Drummondville et Warwick à savoir qui a inventé la poutine. Et nous, on voulait ramener ça à Warwick, dans l'inconscient collectif des gens », justifie-t-il.

Alors pour battre officiellement un record Guinness, deux options sont possibles.

La première option est de faire appel à un représentant de Guinness, chargé de superviser l'établissement du record, ce qui peut engendrer des coûts importants.

L'autre alternative qui s'offrait aux organisateurs était de nommer un responsable à l'interne, dont le mandat serait d'amasser la documentation nécessaire pour bâtir une preuve, envoyée à Guinness.

Warwick y est donc allée pour la deuxième option.

Ce faisant, Me Pard a reçu le mandat, sur base bénévole, de monter une preuve constituée de photos des installations, des chiffres recueillis lors de la pesée de la poutine jusqu’aux vidéos enregistrées lors de sa confection.

En tout et partout, ses services ont été retenus pendant les trois jours nécessaires à l’établissement du record. Et ce, sans compter les huit rencontres requises pour synchroniser le tout!



« C’était la première fois que je travaillais sur un record Guinness. L’expérience était vraiment agréable » s’émerveille Me Pard.

Un chantier d’envergure

Revenons-en à notre poutine.

Les organisateurs de l'événement souhaitaient battre le record de la plus grosse poutine actuelle, établi à un peu plus de 2000 kilos par Planète Poutine à Trois-Rivières, en 2015.

Cyclistes, piétons et tracteurs ont donc joint leurs forces afin de transporter des sacs de fromage frais jusqu’au Parc Étoile d’Or de Warwick, où le géant plat allait être confectionné.

Quatre balances électroniques, une structure de cinq par 60 pieds en acier inoxydable et une quarantaine de friteuses au propane étaient prêtes à accueillir ce repas historique.



« Il n’y avait plus de friteuses au propane disponibles ailleurs au Québec pendant notre record », s’exclame Me Pard.

Nul besoin de mentionner que la pression était grande. Alors, cette poutine, était-elle délicieuse Me Pard?

« Absolument! Il y a une raison pour laquelle on s’est cassé la tête! On ne voulait pas servir quelque chose de mou et froid. Lorsqu’on a servi la poutine, elle était encore chaude. »

« Je suis vraiment impressionné du travail de nos friteurs », ajoute-t-il, débordant de fierté.



Mais malgré le bon goût de la poutine, et plus de 77 000 dollars amassés pour la bonne cause, rien n’est gagné: Guinness n’a toujours pas confirmé l’établissement du record.

Me Pard travaille toujours à recueillir tous les documents requis par l’organisation, et compte les expédier en Angleterre d’ici la fin du mois.

Ensuite, il faudra patienter de 12 à 15 semaines avant de savoir si la Ville de Warwick sera immortalisée dans le Grand livre des records de 2020.

La tension est palpable…
11018

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires