Nouvelles

PQ : un avocat devient le lieutenant montréalais de Sylvain Gaudreault

Main image

Radio -canada

2020-02-07 12:00:00

D’abord tenté par la chefferie du parti, un avocat a choisi d’appuyer un candidat s’étant déjà lancé dans la course...

L'avocat Stéphane Handfield deviendra le lieutenant du candidat Sylvain Gaudreault. Photos : Radio-Canada et site Web de l'Assemblée nationale du Québec
L'avocat Stéphane Handfield deviendra le lieutenant du candidat Sylvain Gaudreault. Photos : Radio-Canada et site Web de l'Assemblée nationale du Québec
L'avocat Stéphane Handfield, qui a renoncé à se présenter à la course à la direction du Parti québécois, deviendra le lieutenant du candidat Sylvain Gaudreault. Il en fera l'annonce vendredi après-midi lors d'un rassemblement de militants à Mascouche, où il est conseiller municipal.

« Il a choisi que son action politique va avoir plus de portée en étant en équipe », déclare Sylvain Gaudreault, qui y voit sa capacité de rassembler des adversaires potentiels.

L'avocat spécialisé en immigration a jonglé pendant plusieurs semaines avec l'idée de devenir candidat à la succession de Jean-François Lisée. Il a même participé à plusieurs activités militantes pour évaluer ses appuis.

Mais la semaine dernière, ses intentions se sont précisées lors d'une rencontre avec celui qui aurait pu être son adversaire. Sylvain Gaudreault lui a proposé de devenir son bras droit.

« Il sera mon lieutenant pour la grande région de la rive nord de Montréal (...). C'est un terreau qui a beaucoup de potentiel pour le PQ, surtout depuis que le Bloc québécois y a fait élire plusieurs députés », estime M. Gaudreault.

Me Handfield va également être le conseiller du député de Jonquière en matière d'immigration.

Dans le clan Gaudreault, on proposera de revenir au seuil de 50 000 immigrants par année. La CAQ a réduit cette cible de 20 % et le Québec a reçu 40 546 immigrants en 2019.

Lors d'un rassemblement militant vendredi dernier à Montréal, Stéphane Handfield affirmait qu'il faut faire adhérer les nouveaux arrivants au projet indépendantiste.

« Peut-être qu’on est rendu à un point où les nouveaux arrivants vont être convaincus de notre projet (...) et c'est comme ça qu'on va y arriver », disait-il. Me Handfield souhaite que les seuils d'immigration ne soient plus déterminés arbitrairement, mais qu'ils fassent l'objet d'analyses indépendantes sans égard aux opinions politiques.

Le sujet risque de faire l'objet de débat pendant la course, puisque l'historien Frédéric Bastien, qui a confirmé sa candidature pour devenir le prochain leader du Parti québécois, propose plutôt de réduire le nombre d’immigrants.

Il est d'ailleurs très critique au sujet des discours qu'il qualifie de « multiculturalistes » : « Il y a des débats que je n'ai pas peur de faire, a-t-il déclaré. (…) Il ne faut pas se laisser intimider par nos adversaires qui, de toute façon, vont nous traiter d’intolérants, de bigots, fermés sur nous-mêmes », a-t-il répondu, lorsque questionné sur le sujet.
3968

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires