Nouvelles

Alcoa et des citoyens de Baie-Comeau s’entendent à l’amiable

Main image

Radio -canada

2022-03-23 12:00:00

L’aluminerie consent à verser 13 millions $ pour mettre fin à un recours collectif lancé en 2005…

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny. Source: Radio-Canada
Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny. Source: Radio-Canada
Une entente à l'amiable de 13 millions de dollars a été conclue entre l’aluminerie Alcoa et le Regroupement des citoyens du quartier Saint-Georges, à Baie-Comeau, mettant fin à un recours collectif lancé il y a plus de 16 ans.

Le recours était mené par un regroupement de citoyens dont les résidences ont pu être contaminées aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) provenant de l’aluminerie.

Le regroupement soutenait que les émissions atmosphériques causaient des inconvénients et des inquiétudes aux citoyens du quartier. L’aluminerie Alcoa nie cependant ces allégations.

Les deux parties s’entendent pour dire que les émissions atmosphériques actuelles en provenance de l’usine « sont conformes aux normes en vigueur », selon un communiqué de presse publié le 18 mars.

Le regroupement de citoyens, Alcoa et les avocats ont convenu de ne pas commenter l’affaire publiquement.

« C’est un règlement qui s’est négocié ensemble. Maintenant, il reste une audience devant le tribunal. C'est bon de tourner la page, de regarder vers l’avant », a pour sa part déclaré le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny.

La Cour supérieure devra approuver le règlement le 16 mai prochain au palais de justice de Baie-Comeau, où le plan de distribution pourra notamment être établi.

Selon Le Journal de Québec, les frais d’experts et les honoraires de la firme d’avocats Silvestre Painchaud et Associés représenteront plus de 25 % des 13 millions de dollars.
2311

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires