Nominations

Un cabinet en pleine croissance

Main image

Sophie Ginoux

2024-02-26 15:00:59

Me Reynald Poulin
Avec sept nouvelles nominations d’un coup, un cabinet bien connu assoit sa croissance et sa confiance en l’avenir…


Avec plus de 50 ans d’activité, 35 avocats et notaires aguerris dans ses rangs, ainsi qu’une foule de clients du secteur public et privé, le cabinet Beauvais Truchon n’a plus à prouver son efficacité. Mais il tient à demeurer proactif et à poursuivre sa croissance, si bien qu’il vient de réaliser d’un coup sept nominations… et pas des moindres !

On constate tout d’abord que cinq avocates de la relève viennent d’accéder au statut d’associée, avec un degré décisionnel égal aux juristes qui le sont déjà.

Les nouvelles associées du cabinet Beauvais Truchon. De gauche à droite : Me Stéphanie Blanchet-Gravel, Me Mylina Perron-Simard, Me Alexandra B.-Lapointe, Me Amélie L’Heureux et Me Mathilde Bhérer.
« Ce n’est pas anodin, confirme l’associé directeur Me Reynald Poulin. Ces avocates sont parmi nous depuis leur stage ou le début de leur pratique. Elles partagent donc les mêmes valeurs que nous, et chacune d’entre elles s’est distinguée par son talent, son expertise et sa force de travail. »

L’ajout des cinq associées de la relève amène aussi une quasi-parité hommes-femmes au sein de la direction du cabinet. « Il s’agit, je pense, d’un symbole important qui montre que nous reflétons ce qui se passe dans notre milieu, où de plus en plus de femmes évoluent et méritent des postes décisionnels. C’est pour nous une grande fierté de voir ces talentueuses avocates accepter de se joindre à notre mission commune » indique Me Poulin.

Les heureuses élues sont…

Les cinq avocates qui accèdent au statut d’associées de Beauvais Truchon ont toutes des profils et des expertises différentes.

Me Amélie L’Heureux, qui s’est jointe au cabinet en 2019, exerce principalement en litige civil et commercial, notamment dans les secteurs des technologies de l’information, de l’agriculture, de l’immobilier et de la construction. Elle agit régulièrement dans des dossiers de nature commerciale, mais aussi dans le cadre de recours extraordinaires, en plus d’être conseillère d’affaires auprès de petites et moyennes entreprises en vue de prévenir des différends. Sa polyvalence fait d’elle un atout précieux.

Active depuis 2017 au sein du cabinet, Me Mylina Perron-Simard est spécialiste en droit professionnel, administratif, constitutionnel, du travail et civil. Elle est régulièrement en charges d’affaires touchant la déontologie et le droit professionnel devant les conseils de discipline, le Tribunal des professions, la Cour supérieure ou la Cour d’appel. Une partie importante de ses activités professionnelles se réalise également en droit public et administratif au service d’institutions du secteur public et parapublic, ainsi qu’auprès d’employeurs du secteur privé.

Barreau 2016, Me Alexandra B.-Lapointe fait partie de l’équipe de Beauvais Truchon depuis 2017. Elle consacre principalement sa pratique au litige civil et commercial, en plus de conseiller et représenter les employeurs dans le cadre de dossiers relatifs à des mesures disciplinaires ou de fin d’emploi. Sa pratique est également orientée dans d’autres domaines de droit, dont l’assurance, le litige commercial, la responsabilité professionnelle, les sûretés et les vices cachés. « Sa grande curiosité et son efficacité redoutable nous servent dans plusieurs sphères » ajoute Me Poulin.

Après avoir œuvré à titre de clerc auprès de la Cour d’appel du Québec et de procureure au sein du Directeur général des élections du Québec, Me Mathilde Bhérer s’est jointe au cabinet en 2020. Elle exerce dans les domaines du droit du travail, de l’emploi, public et administratif, et du litige civil. Elle agit notamment à titre de procureure patronale devant toutes les instances judiciaires, en plus de servir des institutions du secteur public et parapublic. Elle est également enquêtrice accréditée par le Barreau du Québec en matière de harcèlement psychologique.

Enfin, Me Stéphanie Blanchet-Gravel, qui travaille pour Beauvais Truchon depuis 2018, se spécialise principalement dans le domaine du droit du travail et de l’emploi au service exclusif des employeurs comme conseillère juridique, qu’elle représente également en matière d’indemnisation de lésions professionnelles et d’imputation des coûts. Elle agit aussi en droit public et administratif, notamment en matière d’accès à l’information, et elle présente des conférences et donne des formations sur divers sujets touchant le droit du travail, la santé et la sécurité du travail.

Deux autres nominations, dont une prestigieuse

Me Virginie Trottier et de Me Bernard Cliche.

Deux autres avocats viennent de bénéficier d’une nomination au sein du grand cabinet.

Il s’agit en premier lieu, en tant que nouvelle avocate, de Me Virginie Trottier, qui a complété son baccalauréat en droit à l’Université Laval en 2021 et s’y est passionnée pour le droit du travail. Également intéressée par le litige civil, elle a effectué son stage chez Beauvais Truchon avocats et y pratique depuis novembre 2023 ces deux spécialités.

Mais le cabinet a surtout frappé un grand coup en recrutant Me Bernard Cliche, avocat émérite dans le domaine de la santé et sécurité au travail et des lésions professionnelles. Ce dernier est connu de tous pour avoir enseigné le droit à l’École du Barreau du Québec et pour avoir signé une dizaine d’ouvrages cités par les tribunaux, dont la Cour suprême du Canada.

« Il n’est pas le créateur de la CNESST, mais il en a accompagné toute l’évolution. Nous sommes donc très fiers que cet expert ait le désir de partager avec notre groupe ses connaissances, ses ressources, ses contacts et ses compétences » explique Me Reynald Poulin.

Objectif : une croissance raisonnée

Fort de ses recrues et d’un plan stratégique, le cabinet Beauvais Truchon compte demeurer un joueur important dans ses spécialités phares, tout en développant d’autres dans le domaine des technologies, de la nouvelle économie et de l’immigration, pour ne nommer qu’elles.

« Nous ne voulons pas compter des centaines d’avocats dans notre groupe, mais demeurer attractifs pour notre clientèle comme pour les nouveaux talents qui cherchent un stage ou une carrière épanouissante, indique Me Poulin. Nous sommes d’ailleurs certains que nos nouvelles associées nous apporteront, en plus de leur jeunesse et de leur enthousiasme, des points de vue et des idées qui accompagneront notre croissance. Bref, nous préparons l’avenir avec beaucoup de confiance et d’excitation ! »

2851

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires