Nominations

De l’Université de Sherbrooke à la Cour suprême!

Main image

Nadia Agamawy

2024-04-16 12:00:06

Me Harold Martin. Source: LinkedIn
Me Harold Martin. Source: LinkedIn
Un diplômé de l’Université de Sherbrooke est sélectionné pour travailler auprès d’un juge à la Cour suprême du Canada. Qui est-il et quid de son parcours?

Me Harold Martin, diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke, se voit offrir une opportunité exceptionnelle dans sa carrière juridique naissante : un poste de clerc à la Cour suprême du Canada. Sélectionné par le juge Nicholas Kasirer, il entame ce poste en août 2025 pour une durée d’un an.

Son parcours vers cette nomination résulte d’un engagement continu envers le droit. Durant ses études, Me Martin a eu l’opportunité de travailler pendant neuf mois aux côtés du juge Benoît Moore à la Cour d’appel du Québec.

De plus, il a passé deux étés en tant qu’auxiliaire de recherche auprès de la professeure Marie-Pierre Robert, désormais doyenne de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, contribuant ainsi à un projet de recherche en théorie de la criminalisation.

Lors d’une entrevue avec Droit-Inc, Me Martin a tenu à exprimer sa gratitude envers la professeure Robert et le juge Moore pour les premières opportunités professionnelles que ces expériences lui ont offertes.

Me Martin a également effectué un deuxième passage à la Cour d’appel pour son stage du Barreau. Depuis son assermentation en juillet 2023, il exerce en tant qu’avocat à la Cour, où il contribue à l’administration de la justice en effectuant des recherches et des analyses juridiques.

« Travailler à la Cour est une expérience d’apprentissage très enrichissante en début de carrière, on est entouré de gens très brillants, que ce soit les juges ou les collègues. C’est vraiment aussi un honneur de pouvoir être au service des tribunaux », souligne Me Martin.

Dans son travail à la Cour, il apprécie particulièrement le mariage entre la pratique et la théorie.

Quant à ses objectifs à long terme, « mon but était la Cour suprême », se réjouit-il.

Après son année à la Cour suprême, Me Martin envisage de poursuivre une maîtrise en droit et de se diriger soit vers le milieu académique, soit vers la plaidoirie. « La Cour suprême serait l’occasion de voir quels domaines du droit nous attirent le plus », précise l’avocat qui se sent principalement attiré par le droit public.

Sa distinction en tant que premier lauréat dans la catégorie « les 25 meilleurs plaideurs » lors du concours de plaidoirie Laskin en 2022 a renforcé son désir de peut-être poursuivre une carrière dans la plaidoirie.

2963

4 commentaires

  1. pigeon dissident
    pigeon dissident
    il y a un mois
    félicitations
    Bravo et bon succès dans vos nouvelles fonctions.

  2. Marcus Smart
    Marcus Smart
    il y a un mois
    Wow!
    Félicitations mon ami!!

  3. Payton Pritchard
    Payton Pritchard
    il y a un mois
    Félicitations
    Bravo Me Martin, tout un accomplissement!

  4. Luke Kornet
    Luke Kornet
    il y a 29 jours
    Bravo!
    Très bien Harold!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires