Les associés Troy Ungerman et Matthew Lippa et Me Russel Dufault. Sources : Sites web de Porter Airlines et de Norton Rose Fulbright, ainsi que LinkedIn
Les associés Troy Ungerman et Matthew Lippa et Me Russel Dufault. Sources : Sites web de Porter Airlines et de Norton Rose Fulbright, ainsi que LinkedIn
Norton Rose Fulbright a conseillé Porter Airlines pour obtenir du soutien financier provenant du programme de soutien lié à la COVID-19, mis en place par gouvernement fédéral.

L’équipe d’avocats du cabinet a négocié un financement pour Porter dans le cadre du Crédit d’urgence pour les grands employeurs.

Le montant de 270,5 millions de dollars sera utilisé pour relancer les activités aériennes interrompues depuis le début de la pandémie.

« L’opération était complexe et a nécessité des négociations délicates avec chacun des créanciers de la compagnie, ainsi qu’avec des fonctionnaires de différents niveaux du gouvernement. Nous sommes heureux d’avoir pu conclure rapidement cette entente pour le compte de Porter car ce financement donnera un nouveau souffle à la compagnie aérienne », a déclaré Matthew Lippa, avocat en financement des sociétés.

Les associés du cabinet Troy Ungerman et Matthew Lippa ont dirigé l’équipe d’avocats qui comprenait Me Russel Dufault et Me Craig Hickey.

« Nous avons été particulièrement impressionnés par l’agilité et les connaissances poussées démontrées par l’équipe d’avocats de Norton Rose Fulbright qui nous a offert son soutien, ainsi que par les conseils exceptionnels fournis tout au long du processus qui nous a permis de concrétiser rapidement ce soutien financier complexe et très important », a ajouté Jeffrey Brown, chef des finances de Porter Aviation Holdings Inc., qui a travaillé étroitement avec l’équipe du cabinet.

Les avocats ont préparé des documents détaillés visant quatre ententes de prêt distinctes. Après avoir négocié avec les créanciers, ils ont conclu une entente finale.

Le programme Crédit d’urgence pour les grands employeurs offre du soutien financier à court terme aux employeurs touchés par la pandémie de COVID-19. Il a pour but de protéger les emplois et de surmonter les difficultés économiques actuelles.

Après une longue interruption, la compagnie souhaite reprendre ses vols à destination de villes canadiennes et américaines à partir du 8 septembre 2021.