Source: Radio-Canada
Source: Radio-Canada
La Société Radio-Canada demandera à la Cour suprême du Canada la permission de faire appel d’un jugement de la Cour d’appel du Québec dans une poursuite en diffamation qui la condamnait à verser 60 000 $ au plaignant, Lee Lalli.

La poursuite concernait un reportage du journaliste Alain Gravel intitulé « Terrain miné par la mafia », diffusé le 7 mars 2013 à l’émission Enquête.

« Radio-Canada considère que cette décision soulève des points de droit importants pour la pratique du journalisme d’enquête au Québec », indique un communiqué du diffuseur public.

La poursuite en diffamation avait d’abord été rejetée en Cour supérieure, mais le juge Jocelyn Rancourt, de la Cour d'appel du Québec, s’est rangé aux arguments de M. Lalli, qui estime que le reportage « le lie faussement à la mafia, contient des inexactitudes » et contrevient aux normes journalistiques.

Dans le cadre de ce litige, M. Lalli était représenté par Me Magali Fournier, de Fournier avocat, tandis que CBC / Radio-Canada était représenté par Me Barry Landy et Véronique Belley, de Spiegel Sohmer.

Le 21 octobre dernier, le juge Rancourt a donc condamné Radio-Canada à verser 60 000 $ à Lee Lalli.

Le juge a estimé que le reportage présentait une image fautive de l’affaire qui concernait l'achat d'un terrain dans l'ouest de Montréal. Il a aussi souligné ce qui lui paraissait comme des failles dans la façon de présenter les liens présumés de M. Lalli avec des membres de la mafia.