Sarah Aaron, une avocate du bureau de Calgary. Sources: Site web de Gowling WLG et Shutterstock
Sarah Aaron, une avocate du bureau de Calgary. Sources: Site web de Gowling WLG et Shutterstock
Gowling WLG accompagne désormais gratuitement ceux et celles qui souhaitent changer la mention du sexe et du nom sur leurs pièces d’identité dans toutes les provinces canadiennes où le cabinet a pignon sur rue.

C’est le cas au Québec, en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, où le service a vu le jour en 2018.

Le programme « Ma véritable identité » vise à améliorer l’accès au processus et à réduire la bureaucratie pour les personnes de diverses identités de genre et transgenres en leur offrant des services de notariat et d’authentification pro bono.

Celles-ci peuvent ainsi mettre à jour leur certificat de naissance, leur passeport, leur permis de conduire et les autres documents officiels afin d’y faire figurer le nom et le genre qui leur correspond vraiment.

Selon Delphine Robert, directrice, développement des affaires et marketing au bureau de Montréal de Gowling WLG, plusieurs professionnels juridiques du cabinet participent déjà activement à l’initiative, et ils sont de plus en plus nombreux à exprimer leur intérêt à fournir des services juridiques bénévoles.

« Depuis le lancement du programme, nos avocats en Ontario ont aidé de nombreuses personnes à modifier leur nom et la désignation de leur genre sur leurs pièces d’identité officielles émises par le gouvernement », souligne-t-elle.

Comme l’explique Delphine Robert, la procédure est simple. « Les personnes désirant faire une demande peuvent communiquer avec Gowling WLG par courriel et, en général, dans les 48 heures, elles seront mises en contact avec un avocat ou un parajuriste qui procédera à l’authentification des documents relatifs à la modification du nom ou de la désignation du genre. »

Elle ajoute qu’en fonction des préférences et de l’emplacement des clients, les professionnels juridiques peuvent fournir des services d’authentification en personne ou encore par visioconférence.

Lorsque tous les documents requis ont été fournis, le processus d’authentification est rapide et peut généralement être achevé en moins de 30 minutes.

Sarah Aaron, une avocate du bureau de Calgary, dirige actuellement l’initiative « Ma véritable identité », en partenariat avec le Centre canadien de la diversité des genres et de la sexualité.

Elle affirme que « chaque personne mérite le droit d’être reconnue officiellement dans son intégralité et dans son authenticité ».