L’auteure américaine Annette Choti. Source: Site web de Law Quill
L’auteure américaine Annette Choti. Source: Site web de Law Quill
Si sa réalisation peut paraître chronophage, la publication d’un livre numérique, ou ebook, est à même de mettre en avant la notoriété d’un cabinet et d’attirer de nouveaux clients. C’est ce qu’assure en tout cas l’auteure américaine Annette Choti, propriétaire d’une agence de marketing numérique juridique.

Car tout est d’abord une histoire de marketing et de visibilité. Selon l’experte, qui a publié un billet dans Attorney At Work à ce sujet, publier un livre numérique, c’est d’abord mettre en avant sa marque, rappeler au passage que l’on existe et quels services on propose. En somme, un petit coup de publicité.

Mais ce n’est pas tout, un livre numérique a une vocation éducative qui peut attirer de nouveaux clients, particulièrement ceux qui n’ont encore jamais fait appel à des services juridiques et qui se demandent à quoi s’attendre s’ils doivent intenter une action en justice.

Leur donner des conseils de base, dans une sorte d’ebook « d’introduction » gratuit, c’est ce qui les rendra plus susceptibles, d’après l’experte, de planifier une consultation.

Annette Choti suggère d’ailleurs de verrouiller une partie de l’accès à ce livre numérique, avec un accès rendu gratuit à condition de fournir son adresse courriel. Le tout contre leur acceptation de recevoir des courriels ciblés et évidemment, dans les règles de l’art, notamment en leur fournissant un moyen de se désabonner de la liste de diffusion.

Comment choisir son sujet

Mais comment, en amont, décider du sujet que l’on mettra en avant ? Pour l’experte, il faut réfléchir à ses objectifs. Celui d’attirer de nouveaux clients, d’améliorer sa visibilité, de s’établir comme un leader dans son domaine, ou encore tout simplement de se créer une liste de contacts. Il peut aussi s’agir d’améliorer son référencement.

L’idéal est de cibler soit un sujet ciblé qui semble particulièrement intéresser ses clients et clients potentiels. Par exemple, en se fiant aux interactions générées par une publication de son cabinet à ce sujet. Ou, comme précisé plus haut, il peut tout simplement s’agir d’informations générales de base pour de nouveaux clients.

Si l’objectif est de s’établir comme un leader par rapport à ses concurrents, autant proposer quelque chose de très spécialisé dans son domaine d’expertise.

Dans tous les cas, le mot d’ordre, à l’étape de la rédaction est de vulgariser ! Ne pas oublier que l’on ne s’adresse pas nécessairement à des professionnels du milieu.

Mettre en avant sa publication

Dans son billet, l’experte conseille évidemment, une fois le livre produit, de mettre en avant un lien hypertexte vers celui-ci sur le site de son cabinet, le partager massivement sur les réseaux sociaux, et faire du marketing par courriel.

Et pour que ce temps investi soit optimisé, autant mettre en avant des contenus issus de ce livre numérique dans des publications sur les réseaux sociaux, avec bien sûr, un lien vers l’ebook !