Sean Weir, directeur de BLG, le plus gros cabinet canadien
Sean Weir, directeur de BLG, le plus gros cabinet canadien
Comme lors des deux dernières années, le top 5 au Canada reste inchangé. Borden Ladner Gervais (781) devance ainsi Gowling Lafleur Henderson (752), Fasken Martineau DuMoulin (686), McCarthy Tétrault (609) et Blake, Cassels & Graydon (597), selon le dernier classement comptabilisé par Law Times. Cette année, Lavery de Billy perce le top 20 et ferme la marche avec ses 172 avocats.

Law Times comptabilise seulement les firmes qui ont une présence en Ontario.

BLG et Gowlings ont embauché respectivement 28 et 35 avocats au cours de la dernière année, signe possible d’une reprise de la croissance économique. BLG a d’ailleurs ajouté une soixantaine d’avocats en deux ans. Heenan Blaikie et Ogilvy Renault ont aussi gonfl leurs effectifs, avec respectivement 41 et 46 nouveaux avocats. En raison de sa fusion avec le cabinet Lang Michener, McMillan double de volume et gagne sept places au classement.

Selon Me Dufour, une première place confère une valeur ajoutée à BLG
Selon Me Dufour, une première place confère une valeur ajoutée à BLG
Chez BLG, on croit que les bons résultats de la firme et son climat collégial permettent de garder le personnel et de recruter latéralement au sein des autres firmes. Pour autant, la firme n’a pas forcément comme objectif de grossir à tout prix.

« Notre première position au classement nous apporte une valeur ajoutée, mais cela ne correspond pas à une stratégie de notre part. Nous ne cherchons pas à être premiers à tout prix, nous profitons d’heureuses circonstances », explique Me André Dufour, associé et coordonnateur régional de la section Affaires chez BLG.

D’autres firmes suivent le courant inverse.

McCarthy Tétrault semble avoir terminé sa cure minceur, puisque le cabinet a embauché 4 avocats cette année. Entre 2009 et 2010, toutefois, McCarthy s’était délesté de 43 de ses juristes. La stratégie du cabinet de se concentrer sur les plus gros clients et le travail d’équipe a fait en sorte, dans les années 2000, de diminuer grandement le nombre d’avocats, ce qui a permis de maximiser la rentabilité des avocats et les profits des associés, moins nombreux.

Sondage express: Etes-vous surpris par les resultats du palmares des plus gros cabinets du Quebec? Votez ici


FMC avec 40 avocats en moins au Canada entre 2009 et 2010, de même que Davies (-19) et Osler (-15) ont aussi reduit légerement leurs effectifs durant cette période, selon les chiffres de Law Times.

Globalement, en revanche, les cabinets ont embauché à un rythme accéléré dans la dernière année, signe que les transactions reprennent graduellement après la crise de 2008.

Au Québec

Yves Fortier président émérite d'Ogilvy, le cabinet qui compte le plus grand nombre d'avocats au Québec
Yves Fortier président émérite d'Ogilvy, le cabinet qui compte le plus grand nombre d'avocats au Québec
Les plus grands cabinets canadiens ne sont pas tous des joueurs majeurs dans la Belle Province. En termes de taille, Ogilvy Renault (234), Heenan Blaikie (228) et Fasken Martineau (218) distancent la concurrence, alors que Stikeman Elliot (170) et Lavery (167) complètent le top 5.

Des cabinets québécois ayant une présence régionale, comme Cain Lamarre Casgrain Wells, au 8e rang, Dunton Rainville en 10e, Joli-Cœur Lacasse en 11e place ou encore Langlois Kronström Desjardins en 12e, sont des joueurs importants dans la seule juridiction canadienne de droit civil.

Avec des bureaux au quatre coins du Québec, Cain Lamarre Casgrain Wells se distingue par une approche de proximité.

Cain Lamarre tente de se rapprocher de ses clients son avocat Me Desrosiers
Cain Lamarre tente de se rapprocher de ses clients son avocat Me Desrosiers
« Dès la formation du cabinet en 1999, nous avons mis l’accent sur la présence sur le territoire. Nous avons 16 places d’affaires au Québec et nous tentons de nous rapprocher de nos clients, où qu’ils soient. Nous voulons donner les services d’une grande firme, mais d’une façon plus conviviale », explique Me Gaston Desrosiers, associé principal de la firme.

À l’opposé, Gowlings, FMC, Davies, Blakes, Osler et Miller Thomson sont toutes exclues du top 10 québécois, même si elles font partie des dix firmes canadiennes comptant le plus grand nombre d’avocats.


Le classement des plus grands firmes au Québec


1 Ogilvy Renault 234
2 Heenan Blaikie 228
3 Fasken Martineau 218
4 Stikeman Elliot 170
5 Lavery de Bily 167
6 McCarthy Tétrault 165
7 Cain Lamarre Casgrain Wells 161
8 Borden Ladner Gervais 121
9 BCF 98
10 Joli-Cœur Lacasse 96
11 Langlois Kronström Desjardins 91
12 Gowling Lafleur Henderson 90
13 FMC 86
14 Dunton Rainville 85
15 Davies 82
16 Lapointe Rosenstein 80
17 De Grandpré Chait 71
18 Robinson Sheppard Shapiro 71
19 Blakes 67
20 Osler Harcourt 58