Nominations

Six nouveaux associés chez Davies

Main image

L'équipe Droit-inc

2008-01-31 14:31:00

Davies Ward Phillips & Vineberg annonce la nomination de six nouveaux associés au sein du cabinet.

Ces nouveaux associés représentent bien les divers groupes de pratique du cabinet. Deux de ces avocats proviennent du bureau de Montréal et quatre du bureau de Toronto.

«C'est avec grand plaisir que nous accueillons ces avocats très talentueux comme nouveaux associés», nous dit Richard Cherney, associé directeur du bureau de Montréal.

«Ces jeunes avocats ont été plongés dans des mandats d'envergure dès le début de leur carrière ce qui témoigne de leur talent, de leur savoir-faire et de leur dévouement à servir nos clients avec une qualité et un service hors du commun».

Voici la liste des avocats nouvellement nommés associés au sein du cabinet:

Sylvie Guillemette, Montréal (Droit des sociétés et droit commercial)
Brian Kujavsky, Montréal (Valeurs mobilières et droit des sociétés)
Jennifer Pankratz, Toronto (Financement des entreprises et valeurs mobilières)
Patrice Thomas, Toronto (Immobilier Commercial)
Robin Upshall, Toronto (Valeurs mobilières et fusions et acquisitions)
Katie Goldberg-Zwick, Toronto (Droit environnemental)

Me Sylvie Guillemette est une associée qui exerce dans les domaines du droit des sociétés et du droit commercial. Dans le cadre de sa pratique, elle a, entre autres, été amenée à participer à des placements privés, à des transactions immobilières et à des fusions et acquisitions de sociétés ouvertes et fermées.

Me Guillemette a travaillé récemment sur plusieurs mandats d'envergure dont:
• la fusion entre la Bourse de Toronto et celle de Montréal créant le Groupe TMX dans une transaction évaluée à 1,3 milliards de dollars;
• la fusion d'égaux entre Abitibi-Consolidated Inc. et Bowater Incorporated;
• la convention d'achat d'actifs conclue entre le Fonds de placement immobilier Cominar et Homburg Invest Inc. visant des immeubles de bureaux et industriels pour 592 millions de dollars;
• le refinancement de facilités de crédit garanties de premier rang d'Alimentation Couche-Tard Inc. pour montant de 500 millions de dollars américains et;
• la vente par Amcor de l’entreprise Amcor White Cap en Europe à Silgan Holdings Inc. Le produit de la vente de l’entreprise européenne était de 185,8 millions d’euros.

Pour sa part, Me Brian Kujavky est un associé qui se spécialise dans les domaines du droit des valeurs mobilières et du droit des sociétés, avec un intérêt particulier pour les fusions et acquisitions. Depuis son entrée au cabinet, il a participé à de nombreuses opérations transfrontalières, tant publiques que privées.

Me Kujavksy a participé récemment à:
• la vente de Télésat Canada par BCE Inc.;
• la fusion d’égaux entre Abitibi-Consolidated Inc. et Bowater Incorporated;
• l’acquisition de La Senza par Limited Brands et;
• la prise de contrôle de Financial Models Company Inc. par SS&C Technologies, Inc.
16079

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 16 ans
    les gens de Davies sont intelligents !
    Le truc est simple: tu donnes un titre d'associé à des gens qui ont 4 ans de Barreau et qui sont les éléments les plus prometteurs du bureau. Évidemment, ce statut d'associé est plus un "titre" qu'une réalité puisque je serais surpris que des jeunes avocats de 4 ans de Barreau aient accès aux livres et qu'ils puissent dirent quoi que ce soit lors des partners meetings (encore faut-il qu'ils y participent). Bien que ces jeunes avocats sont ce qu'on peut appeler des "non-equity partners" (ce qui ressemble en pratique à des associés à salaire), je trouve sincèrement intelligent de la part de DWPV d'agir ainsi. Primo, outre l'augmentation de salaire qui accompagne une telle nomination, la part du gâteau globale ne s'en voit pas nécessairement réduite pour les associés dits "equity" puisqu'en général, des "non-equity" partners n'ont pas de parts dans la société au sens proprement dit. Mais en contrepartie, ils créent surtout un sentiment d'appartenance à l'égard de leurs jeunes avocats ainsi nommés, ce qui va les pousser à travailler encore plus fort et à donner encore plus d'heure car maintenant qu'ils se sentent comme "partenaires" de la firme. En conséquence, à l'égard des tiers, Davies peut évidemment charger un tarif plus élevé pour leur jeune avocat maintenant devenu "associé" par rapport au taux horaire que DWPV pourrait charger normalement pour un avocat-salarié de 4 ans.

    Ça me fait penser un peu aux compagnies qui donnent à leurs employés des titres de vice-présidents ou de directeurs sans donner les responsabilités et les pouvoirs qui viennent avec ces titres....

    Dans une ère où les jeunes en viennent de plus à plus à ne pas hésiter à quitter les grands cabinets pour avoir un minimum de qualité de vie, la stratégie de Davies se veut un excellent outil de rétention et une excellente stratégie commerciale pour optimiser la rentabilité de leurs "nouveaux associés" juniors...

    Quelques bureaux à Montréal fonctionnent avec le principe du non-equity mais Davies est le seul à Montréal à offrir des statuts d'associés à des jeunes de 4 ans de Barreau.

    Sincèrement, je lève mon chapeau à DWPV et je comprends pourquoi ce bureau est considéré comme un modèle d'affaires à suivre en matière de cabinet d'avocats.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires