Nouvelles

Aide médicale à mourir: les libéraux ont officiellement perdu leur pari

Main image

La Presse Canadienne

2016-06-03 14:42:00

Le gouvernement libéral, qui exhortait depuis des semaines les parlementaires à adopter son projet de loi C-14 dans les délais prescrits par la Cour suprême du Canada, a perdu son pari…

Aide médicale à mourir: les libéraux ont officiellement perdu leur pari
Aide médicale à mourir: les libéraux ont officiellement perdu leur pari
Après avoir adopté le principe de la législation, vendredi, les sénateurs ont décidé d'ajourner les travaux jusqu'à mardi, soit un jour après la date butoir fixée par le plus haut tribunal au pays.

Le gouvernement fédéral n'a pas encore réagi à ce revers. Le premier ministre Justin Trudeau disait encore espérer, vendredi, que le projet de loi recevrait la sanction royale lundi au plus tard.

À minuit, le mardi 7 juin, l'aide médicale à mourir (AMM) sera donc légale au pays, mais elle ne sera pas encadrée par une loi fédérale.

Les collèges des médecins de toutes les provinces et d'un territoire avaient néanmoins prévu le coup en établissant des lignes directrices pour guider leurs membres. Les professionnels de la santé d'un bout à l'autre du pays se font recommander d'être prudents.

Au Québec, tant le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, que le Collège des médecins (CMQ) leur conseille de se coller à la loi québécoise.

Ce conseil pourrait exposer la Loi concernant les soins de fin de vie, qui va moins loin que l'arrêt Carter c. Canada, à des contestations judiciaires, selon des experts juridiques.
3092

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires