Nouvelles

Un avocat meurt à 29 ans...

Main image

Julien Vailles

2016-08-22 15:00:00

Triste nouvelle : un jeune avocat vient de s’éteindre. L'avenir s'annonce difficile pour sa veuve enceinte et en processus d'immigration au Canada. Des avocats lui rendent hommage…

Me Marc-André Plamondon pratiquait le droit il y a à peine deux mois
Me Marc-André Plamondon pratiquait le droit il y a à peine deux mois
En apprenant la nouvelle, difficile de croire que Me Marc-André Plamondon pratiquait le droit il y a à peine deux mois. Et pourtant, il s'est éteint de manière fulgurante le 17 août dernier.

Le jeune avocat exerçait en litige civil et commercial, ainsi qu’en droit immobilier. Ayant exercé au cabinet Mercadante Di Pace pendant quatre ans, il s’était lancé à son compte en janvier 2016.

Une tumeur au cerveau est responsable de son décès. Après avoir été brièvement rassurés d’apprendre que ce n'était pas un cancer, ses proches croient maintenant qu'il s'agissait d'une variante de la sclérose en plaques. En effet, la cause exacte n'a pas encore été déterminée.

Un « pitbull » du droit

Me Plamondon était comme un « pitbull » du droit
Me Plamondon était comme un « pitbull » du droit
Me Cédric Fournier-Ghorayeb, avocat fiscaliste actuellement chez CFLA et grand ami de Me Plamondon, le décrit comme un « pitbull » du droit. « Il avait une grande stature, une voix grave et portante, qui lui servait beaucoup en plaidoirie », indique-t-il.

« C'était un bon vivant, qui avait énormément d'entregent. Il allait vraiment vers les gens, parlait avec tout le monde », renchérit Me Vincent Chalifour, qui a étudié avec lui à l'Université de Sherbrooke et à l'École du Barreau.

« Je me souviens qu'à chaque session, à la fin de la semaine d'examens, il sortait dans le corridor après son dernier examen et lâchait un gros « Hiha! » qui signifiait qu'il avait terminé. Ça détendait l'atmosphère! » se remémore-t-il.

Il attendait son premier enfant

Me Plamondon attendait son premier enfant
Me Plamondon attendait son premier enfant
Si cette histoire est déjà tragique en soi, elle l'est d'autant plus que son décès est lourd de conséquences pour son entourage. Il laisse dans le deuil sa femme, avec qui il devait fêter son premier anniversaire de mariage un ou deux jours après son décès. Pour ajouter à la tragédie, le couple attendait son premier enfant, une fille qui devrait naître dans un mois.

Sa conjointe, originaire d'Europe de l'Est, comptait sur son mari pour parrainer son immigration au Canada. Elle était artiste de cirque mais, s'étant blessée, ne peut plus continuer dans ce domaine.

C’est pourquoi Me Fournier-Ghorayeb organise une levée de fonds, dont l’objectif est d'amasser 50 000 $, afin de venir en aide à la veuve de son meilleur ami. Les fonds permettraient de payer les frais de preuve de filiation paternelle pour fins d’immigration, les frais d’avocats nécessaires au processus d’immigration et d’obtention de la citoyenneté, et les frais nécessaires pour subvenir aux besoins de l’enfant et de sa mère.

Pour consulter la page de levée de fonds et aider la veuve de l’avocat, cliquez ici.

Pour faire des dons de vêtements ou d'articles de bébé, vous pouvez écrire à Me Gabrielle DeLaunière La Rue à l'adresse suivante : Larue.gabrielle@gmail.com

Nos condoléances à tous ses proches.
24598

26 commentaires

  1. N.P.
    Assurance-vie
    Avec une épouse ne pouvant plus travailler dans son domaine et provenant de l'étranger, et un enfant en route, j'imagine que cet avocat devait également avoir une bonne assurance-vie pour justement prévenir les soucis financiers de ses proches

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 7 ans
      La lecture serait de mise
      Non justement! Si tu te donnes la peine de lire le lien pour faire un don au lieu de juste inventer n'importe quoi, tu comprendrais qu'il est là le problème. Tout est expliqué.

    • Me Cédric F. Ghorayeb
      Me Cédric F. Ghorayeb
      il y a 7 ans
      Aucune assurance-vie
      C'est effectivement ce qu'on pourrait penser et ce, à bon droit!

      Mais à 29 ans et venant tout juste de commencer sa pratique solo, Me Plamondon n'a malheureusement pas adressé ce volet de ses affaires avant que la maladie ne frappe. S'il y avait une assurance-vie, je n'aurais pas eu besoin de créer une levée de fonds et Mme ne serait pas dans cette situation précaire non plus.

      C'est ce qu'on aurait voulu évidemment..

    • anonyme
      anonyme
      il y a 7 ans
      Pas nécessairement
      Pas nécessairement...je doute qu'à 29 ans, on prévoit des assurances-vie...
      Et même si c'est le cas, est-ce que cela rend la chose moins tragique?

    • EFL
      Exactement...
      Depuis que je suis à mon compte, j'ai une assurance vie et invalidité qui me coute plus de $ 500 par mois, ce qui est le prix (élevé) de la paix de l'âme.

      Sans du tout faire référence à Me Plamondon (dont la situation financière et personnelle m'est inconnue), il reste que les jeunes avocats devraient porter une étroite attention à leur couverture d'assurance.

      sans vouloir faire peur aux gens, une belle chute dans l'escalier, une fracture d'une des vertèbres cervicales et c'est le reste de vos jours sur le BS en centre d'accueil.

    • EFL
      Au moins une assurance invalidité
      Pour un travailleur autonome, l'assurance invalidité est un must et devrait passer avant les paiements de BMW ou les voyages en Thailande.

    • Me Cédric F. Ghorayeb
      Me Cédric F. Ghorayeb
      il y a 7 ans
      Assurance invalidité = pas toujours accessible
      L'assurance-invalidité est systématiquement refusée dès qu'il y a certains antécédents de santé, mêmes s'ils n'existent plus dans le présent.

      À part l'assurance collective d'un travail rémunéré, pour de nombreuses personnes, il n'y a aucune manière d'obtenir d'assurance invalidité.

    • EFL
      Il y a l'assurance avec le Barreau
      Le plan du Barreau offre une assurance invalidité pour avocat à son compte - c'est la couverture que j'ai. Pour ce qui est des antécédents, on peut toujours consentir à une exclusion.

    • Me
      L'anonymat permet-il tout?
      Pourquoi tant d'agressivité dans cette réponse, anonyme au surplus?

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 7 ans
      faut planifier
      Mes sympathies à la famille.

      Je paie 450 $ par mois pour une assure nival et 300$ par mois pour une assure maladie grave - Les deux me couteront env 100 000 $ sur 20 ans et t me garantissent une rente de 250 000 $ c est comme un REER

    • N.P.
      Pffff
      J'ai très bien lu l'article et on ne fait mention nul part que ce jeune homme ne possédait pas d'assurance-vie. Ce n'est pas parce que je n'avais pas lu le lien EXTERNE qu'il est nécessaire d'être impoli et arrogant.

    • Avocat
      Avocat
      il y a 7 ans
      Coordonnier mal chaussé...
      Cela ne rend évidemment pas la situation moins tragique, et j'éprouve beaucoup de compassion pour cette famille durement touchée.

      Il est toutefois très troublant de constater qu'un avocat de 4 ans d'expérience n'avait aucune couverture de type assurance-vie, avec la situation dans laquelle il était, incluant la naissance prochaine d'un premier enfant, sachant que l'assurance-vie offerte par le Barreau par exemple ne coûte que quelque dollars par mois et ne requiert aucun examen médical...

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Reponse
    Malheureusement non c'est justement le pourquoi de la campagne

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Facile
    C'est facile de juger après les faits. On ne connaît pas sa situation personnelle. Les choses sont telles qu'elles le sont aujourd'hui.

    Le but de cet article est de permettre à son ami d'amasser des fonds pour aider la famille de Me Plamondon, dont un enfant à naître.

    Si le coeur vous en dit, faites un don. Sinon, il serait bon de s'abstenir de faire des commentaires qui n'apportent rien...

    • EFL
      Justement....
      Sans critiquer la situation de Me Plamondon, dont nous ignorons tout, c'est justement une belle occasion pour sensibiliser les jeunes confrères.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 7 ans
      Bien d'accord!
      Me Plamondon et moi avons été assermentés la même année... et la nouvelle de son décès me trouble encore.

      Dans la folie de la pratique des premières années, le départ à son compte, l'euphorie du mariage et de la nouvelle de la naissance à venir, les démarches pour l'assurance n'auraient probablement pas encore été au haut de ma « TO DO LIST ». Un peu naïvement, on a la vie devant soi, bébé n'arrive que dans plusieurs mois, et on ne pense certainement pas avoir à vivre ce que notre confrère a dû endurer.

      Alors moi je dis chapeau à son entourage, et surtout, mes plus sincères condoléances.

    • AS
      "Qui n'apportent rien" - au contraire...
      Bien au contraire... Cette discussion est des plus pertinentes afin de sensibiliser les jeunes avocats et tous les avocats de l'importance d'être bien protégé et de protéger les siens par le biais d'assurances suffisantes pour éviter de se retrouver dans une situation malheureuse comme celle que l'on voit aujourd'hui.

    • LL
      Anonyme
      Bien dit d'accord avec vous

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Réponse
    Pour avoir eu la chance de connaître Marc-André, j'ai aucun doute qu'il n'aurait pas hésité 30 secondes pour faire un don. Allons avec la mesure de nos moyens. 1$ peut faire une différence.

  5. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Un peu de dignité svp
    II me semble que ce n'est pas l'endroit approprié pour commenter longuement la question de la nécessité de l'assurance-vie. Je suis toujours surpris par le manque de jugement et de des avocats. C'est le moment de faire un don ou de se taire et d'offrir les condoléances à la famille. 29 ans est beaucoup trop jeune.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 7 ans
      Respect
      Bravo pour votre commentaire, j'abonde en ce sens.

      Non mais franchement chers confrères, Est-ce vraiment approprié de discuter d'assurance-vie alors qu'on vous informe ici d'une histoire tragique?!?

      Ayez un peu d'empathie et sortez la tête de vos contrats.

  6. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Avocate
    Mes yeux saignent a lire vos commentaires! J'ai honte de mes confreres/consoeurs! Vous n'avez rien d'autre a faire que de reprocher a la personne de ne pas avoir prit d'assurance-vie?? WTF? Shame on you!

  7. Çaenditlong
    Çaenditlong
    il y a 7 ans
    Pertinent
    Je trouve certains commentaires pertinent et intéressant malgré la teneur de l'article.

  8. Anonyme
    Anonyme
    il y a 7 ans
    Échange pertinent, mauvais forum
    Droit-inc., pourquoi ne pas faire le ménage dans les commentaires,et rédiger un article de fond sur la question des assurances afin de permettre ces échanges, qui sont en effet pertinents, mais dévient le propos ici?

  9. Avocate
    Avocate
    il y a 7 ans
    Rente du conjoint survivant?
    Sa conjointe serait peut-être admissible aux prestations de survivants du RRQ si Me Plamondon a suffisamment cotisé au régime (ce n'est pas des fortunes mais ça pourrait tout de même aider un peu):

    http://www.rrq.gouv.qc.ca/fr/programmes/regime_rentes/prestations_survivants/Pages/admissibilite_ps.aspx

    Toutes mes sympathies à la famille.

  10. Caenditlong
    Caenditlong
    il y a 7 ans
    Enfantillages
    Et pourquoi ne pas enlever les commentaires de ceux qui veulent prendre le contrôle d'une discussion en ce montrant agresif!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires