Nouvelles

Affaire Beterbiev: Karim Renno contredit le promoteur Yvon Michel

Main image

Martine Turenne

2017-07-14 14:45:00

Le promoteur dit n’importe quoi, estime le Jeune super plaideur, dans le dossier qui l’oppose au champion de la WBA...

Me Karim Renno
Me Karim Renno
L’affaire fait grand bruit dans le milieu de la boxe: le combat d'Artur Beterbiev contre Enrico Koelling, prévu le 29 juillet à New York, a été annulé. Mais ce n'est pas en raison d'un problème de visa, comme le prétend le promoteur Yvon Michel, mais bien parce ce que le boxeur tchétchène refuse de laisser tomber sa poursuite civile contre lui, a dit son avocat, Karim Renno, au réseau RDS.

« Pour faire une histoire courte et très simple, explique Me Renno, le combat d’Artur n’a pas été annulé parce qu’Artur n’est pas capable d’avoir un visa américain. Le combat a été annulé parce qu’Artur refuse de laisser tomber ses poursuites civiles contre le Groupe Yvon Michel. »

Me Karim Renno
Me Karim Renno
Mercredi, le promoteur Groupe Yvon Michel (GYM) a annoncé l’annulation du combat, disant qu’il avait appris le 21 juin que la demande de visa américain de Beterbiev avait été refusée. « Beterbiev aurait dû nous dire avant que son visa était expiré. On n’était pas au courant », a-t-il dit à RDS.

« Je suis très surpris de voir Yvon Michel faire la tournée des médias et prétendre d’une façon bizarre que c’est de la faute d'Artur parce qu’il n’a pas fait sa demande de visa à temps et qu’il aurait dû aviser GYM plus tôt. C’est très dérangeant pour nous », a déploré Me Renno, toujours à RDS.


Une affaire de contrat non respecté

Rappelons l’affaire : celui qui a été champion du monde de boxe amateur en 2009 et médaillé d'argent à Chicago en 2007 dans la catégorie mi-lourds intente un recours contre le promoteur Yvon Michel.

Le boxeur allègue que Groupe Yvon Michel (GYM) n'a pas respecté ses obligations contractuelles. Il demande à la cour de confirmer la fin de son contrat, qui était prévue pour juin.

Yvon Michel
Yvon Michel
Yvon Michel refuse de mettre fin au contrat le liant au jeune pugiliste, invoquant un « renouvellement automatique », et parce qu'un litige « nuirait à la carrière » de celui qui a une fiche de 18 victoires et deux défaites depuis ses débuts, en 2000.

Dans la requête déposée le 8 mai au palais de justice de Montréal, Beterbiev allègue que le non-respect des conditions convenues entre lui et GYM rend son contrat caduc.

« On demande au juge de confirmer que, parce que GYM n'a pas respecté son contrat, ce dernier est terminé », avait alors expliqué Me Renno. Son client n'aurait pas eu droit aux 15 combats prévus pendant les trois années de l'entente.

Certaines clauses du contrat ne seraient par ailleurs invalides au Québec.

Pour Karim Renno, l’annulation du combat à New York est une mesure de représailles. « Depuis plusieurs semaines, le Groupe Yvon Michel a été très clair avec Artur, tant directement qu’à travers ses avocats, que si on ne laissait pas tomber notre poursuite, le combat serait annulé », a dit Me Renno à RDS.

« Il n’y a jamais eu de demandes ou de pression semblables exercées sur Beterbiev », a quant à lui assuré Yvon Michel.

L'IBF devrait maintenant lancer un nouvel appel d'offres afin de déterminer si une autre date et un autre lieu pourraient convenir à ce combat.
8311

9 commentaires

  1. Moyen plaideur
    Moyen plaideur
    il y a 6 ans
    Evidence
    Ca dit très vrai ce qu'il dit puisqu'il est un super plaideur selon droit inc

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 6 ans
    Impartialité et publicité...
    Pourquoi toujours le désigner comme étant le «jeune super plaideur» ? Est-ce un fait indiscutable ? A-t-il un lien avec l'équipe de rédaction ? Si oui, il me semble qu'il faudrait clairement le dénoncer. Dans le cas contraire, et sans rien lui enlever, je ne crois pas qu'il soit opportun pour l'équipe de rédaction de ce site internet accessible au grand public de le qualifier ainsi. Surtout dans des articles qui semble rapporter la nouvelle et non faire de l'éditorial. Le tout respectueusement soumis...

  3. PP
    Jeune super plaideur
    Certains ici s'obstinent à ne pas comprendre qu'une fois le jeune titre de super plaideur reçu, il vous suit à vie.

    Comme le titre de président de la république françaises, Honorable membre du Conseil Privé ou encore bâtonnier.

    Il me semble que c'est l'évidence.

  4. Me
    .
    Voici ce que je note:

    Lui:
    -Il écrit des billets juridiques QUOTIDIENNEMENT
    -Il enseigne la procédure civile aux étudiants avec passion et intérêts (croyez-moi ses cours sont complets)
    -Il inspire les plus jeunes par sa générosité et il vulgarise la procédure dans un langage simple et accessible
    -Il est très impliqué dans sa profession et on entends souvent parler de lui, que voulez-vous il a des dossiers intéressants.

    Vous trois:
    -Vous vous plaigniez.

    Karim: 1
    Vous trois: 0

    Cheers,

    • Avocat
      Avocat
      il y a 6 ans
      Bingo
      Merci. Bien dit.

    • Me 2
      je vous reconnais...
      Me Renno, je sais que c'est vous!

    • Me
      The real .
      If it's him then he's being polite enough to say Thank you. Unlike others being disrespectful by taking someone else voice and pretend to be that person.

      This conversation is over.

    • Karim Renno
      Karim Renno
      il y a 6 ans
      re: je vous reconnais...
      Votre message m'a bien fait rire! Désolé, je signe tous mes commentaires.

      Bonne soirée,

      Karim

  5. Avocat
    Avocat
    il y a 6 ans
    Avocat
    Peut-être que les avocats de Savonitto devraient contrôler leur client contre des déclarations publiques...

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires