Nouvelles

Un autre Hells Angel réclame des millions à Québec

Main image

éric Martel

2018-08-07 10:20:00

Une poursuite qui semble indiquer une nouvelle tendance…

Un autre Hells Angel réclame des millions à Québec
Un autre Hells Angel réclame des millions à Québec
Un membre des Hells Angels arrêté dans le cadre de l’opération SharQc réclame plusieurs millions de dollars au gouvernement du Québec, à un délateur et à une ancienne procureure pour la violation de ses droits fondamentaux, rapporte La Presse.

Le motard Christian Ménard réclame solidairement une somme de 3 millions de dollars à l’ancienne procureure-chef de SharQc Madelaine Giauque, au délateur Sylvain Boulanger et à la procureure générale du Québec.

L’homme se décrivant désormais comme un entraineur en conditionnement physique « reconnu mondialement » reproche à Madelaine Giauque, à la Sûreté du Québec et à la procureure générale d’avoir caché la preuve qui aurait nui au témoignage du délateur Sylvain Boulanger. Il croit que ceux-ci auraient omis de la divulguer en raison de leur désir de « gagner à tout prix ».

Ménard a été accusé de meurtre au premier degré ainsi que de complot pour meurtre en 2009. Six ans plus tard, il a été libéré de toutes les accusations qui pesaient à son égard suite au retrait de la poursuite.

Il estime donc avoir été « incarcéré illégalement durant 17 mois et demi » puis soumis à des conditions « exigeantes » de remise en liberté pendant cinq ans.

Toujours selon la poursuite, l’État et Me Giauque auraient fait preuve d’« indifférence flagrante » et de « malveillance » pour la protection de ses droits.

Christian Ménard juge que le motif de la poursuite était « d'anéantir les Hells Angels ».

Une nouvelle tendance?

Comme le rappelle La Presse, les poursuites intentées par des membres d’associations criminelles contre l’État, un délateur ou une procureure étaient quasi-inexistante il y a quelques mois de cela.

C’est le Hells Angel Salvatore Cazzetta qui a inauguré cette tendance en mai dernier, poursuivant les autorités pour 2 millions de dollars. Il arguait alors avoir été accusé injustement d’être mêlé à une vente de cocaïne dans Hochelaga-Maisonneuve.

Quatorze jours plus tard, Daniel Beaulieu, un pilier important des Hells à Québec, poursuivait Me Giauque, la Sureté du Québec ainsi que la procureure générale du Québec pour 16,4 millions de dollars. Il était demeuré détenu pendant six ans jusqu’à ce qu’il y ait un arrêt des procédures dans la poursuite qui le visait en 2015.
4855

1 commentaire

  1. DSG
    In other words...
    Our prosecutorial system is so inept and the attorneys are so incompetent that in addition to hardly ever obtaining a conviction they may even be held liable for their complete and utter incompetence. Why isn't anyone getting fired?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires