Nouvelles

La proprio de Grumpy Cat dédommagée par un tribunal

Main image

Martine Turenne

2018-01-25 16:00:00

L’image du chat boudeur a été utilisée de façon non autorisée…

Tabatha Bundesen, la proprio de Grumpy Cat dédommagée par un tribunal
Tabatha Bundesen, la proprio de Grumpy Cat dédommagée par un tribunal
La moue perpétuellement boudeuse de son félin -une féline- l’a rendu multi-millionnaire. Mais pas question pour Tabatha Bundesen de laisser n’importe qui exploiter n’importe comment l’image de Grumpy Cat (le Chat grincheux), de son vrai nom, Tardar Sauce.

La citoyenne d’Arizona a obtenu 710 001 dollars de dommages et intérêts de la part du jury d’un tribunal fédéral californien pour violation de contrat de droit à l’image de sa chatte, d’après un document obtenu par l’AFP mercredi.

«Nous avions demandé au jury le montant qu’ils estimaient juste. Ils sont parvenus à la bonne conclusion», a commenté l’avocat de Mme Bundesen, David Jonelis, interrogé par l’AFP.

Grumpy Cat (le Chat grincheux), de son vrai nom, Tardar Sauce
Grumpy Cat (le Chat grincheux), de son vrai nom, Tardar Sauce
La compagnie Grenade Beverage avait signé un contrat pour utiliser l’image de Grumpy Cat sur un café glacé intitulé Grumppuccino. Mais ils l’ont utilisée aussi sur du café moulu, «un produit non autorisé», «de façon répétée».

C’est «la première fois qu’un personnage internet remporte une victoire» au tribunal, a estimé M. Jonelis.

La plainte avait été déposée le 11 décembre 2015.

L’image de cette chatte boudeuse mais très gentille assure sa propriétaire a rapporté des millions de dollars depuis la publication de ses premières photos sur la toile, début 2012. Outre ses apparitions dans de nombreux médias et sa présence sur plusieurs produits dérivés, Grumpy Cat a son effigie en cire au musée Madame Tussaud de Washington.
4191

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires