Nouvelles

De détenue, à avocate... puis à élue!

Main image

Florence Tison

2020-11-06 12:00:00

L’avocate vient de gagner ses élections! Voici la toute première membre du congrès américain à avoir été incarcérée...

Me Tarra Simmons. Photo : Seattle University School of Law
Me Tarra Simmons. Photo : Seattle University School of Law
Me Tarra Simmons est avocate à Bremerton, dans l’état de Washington aux États-Unis. Elle est devenue lors des élections américaines la première personne dans l’histoire de cet état à avoir été emprisonnée.

L’avocate a annoncé il y a un an son intention de se présenter aux élections pour gagner un siège au Congrès sous la bannière démocrate. Son but était de faire une différence réelle dans la vie de ses concitoyens avec sa plateforme économique et éducationnelle comportant une réforme des salaires.

Me Simmons a gagné son siège mardi sans cacher son passé en prison, mais plutôt en le plaçant au centre de sa campagne : une perspective importante pour les quelques 1,5 million de détenus aux États-Unis, qui peuvent maintenant croire qu’il y a une vie possible en rentrant à la maison.

La nouvelle membre du Congrès américain a laissé son opposante républicaine April Ferguson loin derrière en remportant près de 65 % des voix.


Source : Twitter/Tarra Simmons.

Ancienne infirmière, Me Simmons a passé 20 mois derrière les barreaux après que sa dépendance à la drogue l’ait fait arrêter trois fois en 2011. Après avoir été libérée, elle a pris la direction de la faculté de droit de la Georgetown University, d’où elle a été diplômée avec honneurs en 2017.

Le mois d’après, elle se faisait refuser au Barreau de l’État à cause de son passage en prison. La Cour suprême de l’état de Washington a finalement penché en sa faveur de façon unanime, et l’avocate a été admise au Barreau en 2018.

Me Simmons a reçu à travers du processus en cour l’appui de son ancien professeur de droit Shon Hopwood, lui-même un ancien détenu. Le professeur a déclaré lors de l’appel que son ancienne étudiante était l’une des personnes les plus inspirantes qu’il a rencontrées, et qu’il avait confiance qu’elle pourrait faire une réelle différence.

Le professeur a eu raison. Me Simmons se bat depuis pour donner aux gens « une première chance pour qu’ils n’aient pas besoin de deuxième chance plus tard dans leur vie ».

« Si nous créons des communautés prospères et en santé, où les gens peuvent combler leurs besoins et avoir du support s’ils en ont besoin, je crois que nous pouvons réellement réduire le crime et la population carcérale », déclarait le mois dernier la candidate au journal The Appeal.

Depuis qu’elle est avocate, Me Simmons a notamment cofondé le Civil Survival Project, une organisation qui offre des services et conseils juridiques aux gens qui sont passés par le système carcéral américain.
3686

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Ce n'est pas le congrès américain
    Elle a été élue à la chambre des représentants de son État, qui est par ailleurs un état de gauchistes.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires