Nouvelles

Un avocat accusé d’offrir des services juridiques pour des services d’entretien… nu!

Main image

Florence Tison

2020-11-11 12:00:00

L’échange de service proposé par l’avocat : conseils juridiques gratuit contre ménage en tenue d’Ève.

Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock
Un avocat de l’Ohio est accusé dans le cadre d’une plainte d’éthique d’avoir proposé le mariage à ses clientes, en les appelant « gorgeous » et « baby doll », révèle le journal de l’Association des Barreaux américains.

Mais ce n’est pas tout. Me Richard Federle a offert de représenter gratuitement une cliente si elle nettoyait sa maison en étant toute vue. L’avocat l’aurait aussi embrassée de force, et lui aurait demandé d’avoir des relations sexuelles avec lui.

La dame voulait retenir ses services dans une affaire de protection civile contre un harcèlement criminel. Elle aurait également porté plainte à la police, mais aucune accusation n’a été déposée.

Dans d’autres affaires, il aurait touché son assistante de façon inappropriée, demandé à une cliente de la voir nue, tenté de toucher les parties génitales d’une autre cliente, et couché avec encore une autre cliente dans un dossier d’abus et de négligence sur un enfant.

Il a proposé le mariage à cette dernière, et lui a annoncé que les relations sexuelles qu’ils venaient d’avoir suffisaient pour payer ses services d’avocats.
4988

1 commentaire

  1. Vanessa
    Vanessa
    il y a 3 ans
    Est-ce que quelqu'un relit les textes avant publication ?
    "Il a proposé le mariage"
    "... si elle nettoyait sa maison en étant toute vue"
    Quelqu'un veut acheter une voyelle ?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires