Nouvelles

Un recours collectif autorisé contre les religieux de Saint-Vincent de Paul

Main image

Radio -canada

2021-05-20 13:30:00

La Cour supérieure du Québec vient d'autoriser une autre action collective contre une congrégation religieuse...

Mes Alain Arsenault, Justin Wee, Julie Plante et Virginie Dufresne-Lemire. Source: Arsenault Dufresne Wee
Mes Alain Arsenault, Justin Wee, Julie Plante et Virginie Dufresne-Lemire. Source: Arsenault Dufresne Wee
Un recours a été accordé mercredi contre les Religieux de Saint-Vincent de Paul du Canada, a fait savoir le cabinet Arsenault Dufresne Wee, spécialisé dans ce genre de cause. La demande avait été déposée en décembre 2019.

Les crimes auraient été commis entre 1940 et aujourd'hui. Le demandeur A.B., dont l'identité est protégée par une ordonnance de cour, soutient avoir été agressé sexuellement alors qu'il était au Patro de Jonquière, au Lac-Kénogami, dans les années 60. Il est aujourd'hui âgé de 61 ans.

Selon lui, la congrégation « était au courant des abus sexuels perpétrés par (les) membres de sa communauté et les ont néanmoins étouffés, au détriment des enfants qui en ont été victimes ».

Dans le cadre de ce litige, la partie demanderesse est représentée par Mes Alain Arsenault, Justin Wee, Julie Plante et Virginie Dufresne-Lemire, de Arsenault Dufresne Wee.

La partie défenderesse est représentée par Mes Mathieu Leblanc-Gagnon, Christian Trépanier et Benoît Mailloux du cabinet Fasken.

Mes Mathieu Leblanc-Gagnon, Christian Trépanier et Benoît Mailloux. Source:Fasken
Mes Mathieu Leblanc-Gagnon, Christian Trépanier et Benoît Mailloux. Source:Fasken
Une présence dans plusieurs régions du Québec

En 1958, les Religieux de Saint-Vincent de Paul du Canada étaient présents dans des dizaines d'établissements religieux et scolaires. Ils géraient en outre plusieurs camps de vacances.

Leurs activités étaient concentrées à l'archidiocèse de Québec, mais elles s'étendaient aussi à l'archidiocèse de Montréal et aux diocèses de Saint-Hyacinthe, Chicoutimi, Trois-Rivières et Amos.

Le cabinet Arsenault Dufresne Wee mène plusieurs autres recours collectifs pour des agressions sexuelles prétendument commises dans d'autres congrégations religieuses.

Il a notamment intenté des actions contre les Frères de Saint-Gabriel, les Clercs de Saint-Viateur, les Oblats de Marie Immaculée, les Frères des écoles chrétiennes, le diocèse de Québec et le diocèse de Trois-Rivières.
4654

2 commentaires

  1. DSG
    Makes me wonder
    With all these lawsuits it makes me wonder if clergymen actually do more than just lay people.

    My French friends may not get that joke. A lay person is someone who is not part of the church and "lay" may also be used to describe a sexual act. I hope that you find it funny because I'm probably going to hell for this.

  2. Claude Turbide
    Claude Turbide
    il y a 2 mois
    Mr
    J’ai été victime But sexuel au patron de Jonquière dans les années 60 Qui ont détruit ma vie jusqu’à maintenant j’ai 67 ans j’aimerais bien avoir une consultation pour voir qu’est-ce qui pourrait s’accomplir je vous remercie à l’avance claude turbide

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires