Nouvelles

Le périple français de deux avocats

Main image

Didier Bert

2022-03-25 15:00:00

Ce couple de juristes relate dans un livre sa traversée de la France, à pied du nord au sud, hors des sentiers battus. Ah la belle vie!

Sylvie Grégoire. Source: Sylvie Grégoire
Sylvie Grégoire. Source: Sylvie Grégoire
Ils ont accompli leur périple peu avant que la pandémie commence, et ils ont été bien inspirés de ne pas attendre plus longtemps…

« C’est un rêve que nous chérissions depuis plus de vingt ans », indique Me Sylvie Grégoire, avocate et enseignante à l’École du Barreau, en parlant de cette traversée de la France effectuée à pied du nord au sud avec son conjoint François Rolland, juge en chef retraité de la Cour supérieure du Québec, désormais avocat-conseil, médiateur et arbitre chez Langlois.

À l’époque, l’avocate avait lu le livre d’un couple anglais qui avait traversé la France à pied. « Il fallait qu’on fasse ça un jour ! C’est resté un rêve jusqu’à ce que la vie nous permette de le réaliser. » Et à son tour, elle en a fait un livre : ''La France pas à pas côte à côte''.

Pour relever ce défi, Sylvie Grégoire et François Rolland ont pu compter sur leur expérience des voyages. « Nous avons fait beaucoup de marche, au Népal, au Bhoutan, au Vietnam et dans l’ouest canadien. Mais jamais autant que ça ! »

À l’été 2018, le couple s’est donc élancé sur les chemins et les routes de France. Mais il s’est fixé des règles précises avant de prendre le départ. « On voulait tout faire à pied, sans jamais prendre un véhicule ni les transports en commun. »

Ces règles n’empêchent pas une grande liberté. « Nous n’avions aucun itinéraire tracé à l’avance. Nous avions seulement une réservation pour le premier soir. »

Et ce premier jour de marche a commencé tout au nord de la France, avec un parcours qui a mené le couple de marcheurs de Boulogne-sur-Mer jusqu’à La Grande-Motte, au bord de la mer Méditerranée, à plus de 1 000 kilomètres de leur point de départ. « En partant, on ne savait pas où on allait arriver sur la côte de la Méditerranée… »

Sylvie Grégoire et François Rolland. Sources: LinkedIn et Langlois
Sylvie Grégoire et François Rolland. Sources: LinkedIn et Langlois
L’avocate et le juge ont vécu 70 jours au jour le jour, à la découverte d’une France méconnue. « On était déjà allés en France dans des lieux touristiques. Mais cette fois, on voulait sortir des sentiers battus. »

Cette démarche les a d’ailleurs fait entrer à pied à Paris, chose peu commune même pour nombre de Français.

Un peu de Compostelle

Le couple de juristes a aussi traversé la France en passant par Vézelay et Le Puy-en-Velay, des étapes du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Leur périple leur fait découvrir une multitude de petits villages, avec pour seuls équipements une carte et le GPS de leur cellulaire.

« Chacun avait son rôle. J’étais la guide ; je choisissais l’itinéraire. François s’occupait de l’hébergement. »

L’ex-juge en chef de la Cour supérieure réservait le soir pour le lendemain, en fonction de ce qu’ils pouvaient voir sur leur chemin… et de la qualité de l’hébergement. En effet, les deux routards ont cependant tenu à profiter des plaisirs que réservent les régions françaises, tels que les auberges de charme, les maisons d’hôtes, et leurs bonnes tables.

Certes, il y a eu des déconvenues. « Parfois, on s’est perdu. On a subi des intempéries mémorables et des pépins physiques, mais tout s’est bien terminé. »

Mais surtout, tout au long de leur traversée de la France, les deux juristes québécois ont découvert cette France méconnue qu’ils recherchaient.

Le livre de Sylvie Grégoire. Source: Sylvie Grégoire
Le livre de Sylvie Grégoire. Source: Sylvie Grégoire
« Nous étions entourés de beautés tout le temps, dans des régions que nous ne connaissions pas du tout, comme le Morvan, la Lozère, le Larzac et les Cévennes. » La grande surprise du couple a été de découvrir que les Français qui aiment tant nos grands espaces… ont eux aussi des grands espaces dans leur pays !

L’autre grande découverte est que les Français ne méritent pas leur réputation de râleurs.

« Les français ne sont absolument pas râleurs. Nous avons été tellement bien accueillis, c’était tellement chaleureux ! (…) Dans les petits villages, on jasait, les gens entendaient notre accent, et tout le café jasait avec nous et nous payait le café! Ils disaient : ils sont fous, ces Québécois ! »

De ce périple, Sylvie Grégoire a fait un livre La France pas à pas côte à côte. « Ce n’est pas seulement un compte-rendu. J’ai fait beaucoup de recherches sur la toponymie, l’architecture et l’histoire. J’ai à nouveau voyagé en écrivant ce livre. C’est une autre étape du voyage, qui complète ce qu’on a vu. »

Quant au prochain voyage, ce sera probablement le Portugal. « Mais plus court ! », sourit Me Grégoire.
4934

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires