Covid-19

Contribution santé : « profondément préoccupant », selon l’ACLC

Main image

Gabriel Poirier

2022-01-12 14:15:00

La directrice du programme des libertés fondamentales demande au gouvernement d’« abandonner » cette proposition qui « divise »…

Clara Zwibel. Source: Site web de l’ACLC
Clara Zwibel. Source: Site web de l’ACLC
« Le premier ministre Legault prend une mesure sans précédent en proposant d’imposer une taxe aux Québécois en fonction de leurs choix médicaux. Il propose de pénaliser directement les personnes non vaccinées, les contraignant à se soumettre à un traitement médical. »

C’est notamment ce que déclare Clara Zwibel, directrice du programme des libertés fondamentales et avocate générale par intérim à l’Association canadienne des libertés civiles (ACLC), au sujet de la taxe santé, ou « contribution santé », que le gouvernement du Québec désire imposer aux personnes qui n’ont pas reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19.

Point de doute. Pour Me Zwibel, il s’agit bel et bien d’une « restriction » des droits protégés par la constitution. Le gouvernement doit selon elle soutenir cette mesure avec des « preuves claires et convaincantes », en plus de démontrer qu’il n’existe aucune autre solution « raisonnable ».

L'organisme préférerait cependant que le gouvernement abandonne l’idée d’une taxe santé, celle-ci étant qualifiée de « vulnérable » sur le plan constitutionnel.

« Notre ''Charte ''reconnaît aux individus l’autonomie en ce qui concerne leur propre corps et leurs décisions médicales. Il est profondément préoccupant que l’on permette à un gouvernement d’imposer une amende aux gens qui ne sont pas d’accord avec le traitement médical qu’il a lui-même recommandé », soutient-elle.

« Préoccupations » éthiques

Plus largement, Me Zwibel estime que la « contribution santé » soulève des questions éthiques, le système de santé publique canadien étant « universel ».

« Certains services de base, comme les soins de santé élémentaires pour les personnes malades, transcendent ces choix individuels. »

Elle craint que cette mesure attise les divisions et contribue à « aliéner » certaines personnes, soit celles qui ont « peut-être le plus besoin de soutien et de services de santé publique ».

L'Association canadienne des libertés civiles est la plus importante organisation dédiée à la défense des droits et libertés civiles au Canada. Fondée en 1964, elle est basée à Toronto.
3701

5 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    Si le wernement adopte cette mesure, il devrait se montrer équitable
    Je serais d'accord avec une telle mesure, si on taxait aussi, dans une proportion:

    - les fumeurs (car les taxes sur le tabac ne suffisent pas à payer pour tous les méfais du tabagisme);

    - les alcooliques (car les taxe sur l'alcool ne suffisent pas à payer pour tous les méfais de l'alcoolisme);

    - les obèses;

    - ceux qui ne sont pas obèses mais dont le bilan sanguin indique qu'ils ont une mauvaise hygiène de vie.

  2. Justicier
    Justicier
    il y a 2 ans
    C’est évident
    Tout le monde sait bien qu’on a le droit constitutionnel d’attraper la covid. Le reste, c’est des détails....

  3. Dictateur du Québec
    Dictateur du Québec
    il y a 2 ans
    Tout mon soutien
    à Madame Zwibel, courageuse.

    Je rejoins le commentaire d'Anonyme ci-haut. Une telle mesure ne serait acceptable que dans le contexte d'une renonciation au système de santé "sans faute".

    Les non-vaccinés de moins de 50 ans n'engorgent aucunement les hôpitaux et les accuser de coûter 50 000 $ est ridicule. Les accuser de contaminer autrui est tout aussi ridicule, considérant les restrictions appliquées à leur encontre.

    Une mesure profondément totalitaire. Mais il faut apprendre à Monsieur Legault que je suis le seul Dictateur du Québec.

  4. ML
    Prudence!
    Voilà en effet jusqu'ou peut mener une idée aussi farfelue que de taxer les non-vaccinés... les fumeurs, alcooliques personnes avec obésité ou mauvaise santé sont déjà assez pénalisés de par leur état malade, on n'a pas à leur imposer une taxe en plus!

    ML

  5. DSG
    aucun secret
    Tout le monde sait que les non-vaccinés sont, pour la plupart, des B.S. Ils paient déjà des taxes volontaires sur leur cigarettes, la bière, les billets de loto et au casino de Montreal quand ils vont jouer les chèques de B.S. Alors pourquoi faire semblable d’être choqué par ces mesures? Pour le bien de la société, ils n'ont qu'à se faire vaccinés, et trouver des jobs.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires