Campus

Trois étudiantes plaident en Albanie!

Main image

Jean-francois Parent

2022-04-01 14:15:00

Ces étudiantes de la fac de Droit de Laval ont plaidé le droit humanitaire face à des délégations de tous les continents.

 Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet. Source: LinkedIn
Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet. Source: LinkedIn
Jusqu’au 26 mars, Jennifer Lachance, Rachel Sarfati et Tania Brunet, toutes candidates à la maîtrise en droit à l’Université Laval, ont plaidé en Albanie et sont l’une des quelque 50 équipes de trois personnes à participer à une simulation d'un conflit armé fictif.

Elles participaient au Concours Jean-Pictet, un événement étudiant visant la formation en droit international humanitaire.

Les équipes doivent jouer le rôle d'acteurs des conflits armés, dont notamment des avocats et responsables politiques.

Rachel, Jennifer et Tania sont toutes trois associées à Osons le DIH! Promotion et renforcement du DIH, un organisme voué droit international pénal et humanitaire à l’Université Laval. Elles représentent aujourd’hui la faculté de Droit au concours Pictet.

Jennifer Lachance effectue une maîtrise en droit international et transnational à l’Université Laval, où elle travaille conjointement avec Osons le DIH! ainsi qu’avec la Clinique de droit international pénal et humanitaire (CDIPH).

Rachel Sarfati est étudiante à la maîtrise en relations internationales et à la maîtrise en droit international et transnational de l’Université Laval, et collabore également avec la CDIPH.

Tania Brunet est actuellement candidate à la maîtrise, à l'Université Laval, et collabore au CDPIH notamment au projet de traduction juridique Lexsitus.
7481

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires