Nouvelles

Les juges de la Cour suprême devraient être bilingues

Main image

Didier Bert

2022-04-21 12:00:00

Le juge en chef du Canada s’attend à ce que tous les juges de la Cour suprême soient bilingues.

Le juge en chef de la Cour suprême, Richard Wagner. Source : Radio-Canada
Le juge en chef de la Cour suprême, Richard Wagner. Source : Radio-Canada
L'ensemble des juges de la Cour suprême du Canada devraient être capables de maîtriser les deux langues officielles.

C'est ce qu’a confié le juge en chef, Richard Wagner, en entrevue avec Le Devoir.

Interrogé sur le projet de loi C-13 renforçant la Loi sur les langues officielles, en discussion à la Chambre des communes, Richard Wagner a précisé ne pas vouloir se mêler de l’aspect politique de la question. Il a également indiqué qu'il ne s'exprimera pas sur le bras de fer entre le ministre québécois de la Justice, Simon Jolin-Barrette, et la juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, à propos du bilinguisme des juges dans la région de Montréal.

Cependant, le juge en chef a réaffirmé sa position affirmant que tous les juges devaient être bilingues, c’est-à-dire qu’ils devraient tous être capables d’entretenir une conversation, de comprendre et de lire dans les deux langues officielles.

Ce bilinguisme est requis en raison de la nature du travail des juges de la Cour suprême, qui doivent être en mesure de prendre en compte le « fait français », le droit civil et la common law, a-t-il expliqué au quotidien montréalais.

Richard Wagner dit s’attendre à ce que les juges nommés par le Parlement et par le pouvoir exécutif soient tous bilingues.

3016

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires