Campus

Un prof de droit décoré de l’Ordre du Québec

Main image

Jean-francois Parent

2022-07-15 13:15:00

Chercheur et militant, cet universitaire consacre sa carrière au droit des personnes qui doivent fuir un pays, un régime ou une catastrophe.

Me François Crépeau. Source: Site web de l’Université McGill
Me François Crépeau. Source: Site web de l’Université McGill
Le Barreau 1983 et professeur à McGill « est un chercheur ainsi qu’un militant qui voit la migration comme un atout sociétal », indique le communiqué annonçant la nomination de Me François Crépeau à titre de membre de l’Ordre du Québec.

Arrivé à la fac de droit de McGill en 2008, le professeur Crépeau en est l’un des professeurs titulaires, en plus d’être titulaire de la chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit public international.

Il a en outre dirigé le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique de McGill de 2015 à 2020.

Il se distingue sur la scène internationale en siégeant sur le comité scientifique de l’Agence pour les droits fondamentaux de l’Union européenne, et au comité consultatif de l’International Migration Initiative des Open Society Foundations, en plus d’être impliqué dans une foule d’autres initiatives, dont un groupe de travail de la Banque mondiale et au conseil d'administration du Bureau international des droits de l’enfant.

Sacré Avocat émérite par le Barreau du Québec en 2013, Québec lui attribue d’avoir façonné la façon dont le pays gère les crises internationales, en plus d’avoir été l’un des architectes des modifications apportées à La Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés en 2012, alors qu’il était rapporteur spécial des Nations unies pour les droits de l’homme et des migrants.

Du côté de McGill, le doyen de la fac de droit Robert Leckey s’est dit « ravi de voir cette nouvelle reconnaissance des travaux importants du professeur Crépeau et de sa contribution pour créer une communauté mondiale plus juste ».

Il a été décoré le 22 juin dernier.
4268

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    "un chercheur ainsi qu’un militant qui voit la migration comme un atout sociétal"
    Encore un honneur et un prix pour le camp droit-de-l'hommiste, qui est de tous les combats contre le peuple québécois et son affirmation politiques hors des sentiers du muticulturalisme, de l'immigrationisme, et du mondialisme.

    Les honneurs et les prix décernés au camp nationaliste (en soulignant la contribution de Frédéric Bastien, par exemple), c'est pour quand?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires