Nouvelles

Le Commissariat ouvre une enquête sur ChatGPT

Main image

Radio -canada

2023-04-12 08:58:00

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a ouvert une enquête sur l'entreprise qui est à l'origine de ChatGPT…

Le commissaire à la protection de la vie privée, Philippe Dufresne. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Spencer Colby
Le commissaire à la protection de la vie privée, Philippe Dufresne. Source: Radio-Canada / La Presse canadienne / Spencer Colby
Le Commissariat a indiqué mardi que son enquête sur la société américaine OpenAI avait été ouverte « à la suite d'une plainte selon laquelle des renseignements personnels ont été recueillis, utilisés et communiqués sans consentement ».

Le commissaire à la protection de la vie privée, Philippe Dufresne, explique dans un communiqué que « les répercussions sur la vie privée de la technologie d'intelligence artificielle sont une priorité » pour son bureau.

Il indique que le Commissariat doit suivre la rapide évolution des avancées technologiques « et même conserver une longueur d'avance sur ce plan ».

Le bureau de M. Dufresne ajoute qu'il ne divulguera pas plus de détails pour le moment, mais il rappelle que son mandat est de rendre compte publiquement des résultats de ses enquêtes.

ChatGPT bloqué en Italie

ChatGPT, lancé en novembre dernier, utilise des informations écrites déjà disponibles sur Internet pour fournir des réponses détaillées et conversationnelles aux requêtes des utilisateurs.

Elle a été utilisée jusqu'ici pour produire une variété de documents et de réponses, allant de codes informatiques jusqu'à des scénarios de films. Les critiques ont par contre soulevé des inquiétudes concernant le plagiat.

La semaine dernière, l'équivalent en Italie du Commissariat à la protection de la vie privée a bloqué ChatGPT (nouvelle fenêtre), le temps d'enquêter sur une violation présumée des règles européennes sur les données personnelles.
1591

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires