Carrière et Formation

10 tâches de marketing essentielles pour tout avocat

Main image

Camille Dufétel

2022-10-28 15:00:00

Quelques heures suffisent à réaliser une bonne dizaine de tâches de marketing et de développement commercial bien utiles à tout avocat…

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Certaines activités de marketing importantes pour le développement commercial d’un avocat ou d’un cabinet peuvent sembler chronophages… Mais selon Walter D. Corkle, responsable du développement commercial et des technologies marketing dans un cabinet d’avocats situé en Alabama, quelques heures durant une fin de semaine suffiraient à faire progresser beaucoup de points.

C’est une véritable liste de contrôle que propose ce spécialiste, pour progresser en quelques heures ciblées, le temps d’une fin de semaine pluvieuse, par exemple. La première tâche consiste évidemment à lire cette liste…

Sur LinkedIn

Deuxio, il s’agit de mettre à jour son profil LinkedIn, ce qui devrait prendre une trentaine de minutes. De mettre à jour sa photo de profil, avec une photo actuelle, et aussi celle de couverture, avec du contexte qui montre éventuellement ce que l’avocat aime. Le plein air, sa propre ville, la pêche… Mieux vaut demander à son service marketing une image pré-dimensionnée pour que le tout soit professionnel.

Walter D. Corkle suggère également de créer un titre descriptif et de ne pas laisser une valeur par défaut du type « Partenaire chez… tel cabinet ». Il s’agit de décrire quel type d’avocat l’on est, et son domaine de droit, car les mots-clés affectent la façon dont les moteurs de recherche ou les recherches LinkedIn affichent un profil dans les résultats.

Il est également important de rédiger un résumé d’environ 250 mots dans la section « À propos ». Direct, concis, ce résumé doit faire comprendre très facilement à ses clients potentiels ce que l’avocat fait, pourquoi il le fait bien et comment il en est arrivé là, d’après l’expert. Il est aussi intéressant d’ajouter une ou deux passions ou une activité communautaire à laquelle l’avocat prend part, le tout à la première personne.

Il s’agit ensuite, si ce n’est pas déjà fait, d’ajouter ses expériences de travail et ses antécédents scolaires, des certifications reçues, des publications antérieures…

Par courriel

Troisièmement, Walter D. Corkle suggère de prendre une vingtaine de minutes pour envoyer un courriel à trois à cinq contacts, et d’entretenir la relation avec ceux-ci au fil du temps. Cela consiste à envoyer par exemple un article pertinent à un client, à demander une information à un ancien collègue de cours dans sa faculté de droit, de faire un suivi avec un participant rencontré dans une conférence, ou selon l’expert, de demander à un prospect récent comment se sont déroulées ses vacances…

En personne (à prévoir)

Quatrièmement, une quinzaine de minutes suffit ensuite à repérer les conférences pertinentes en développement des affaires auxquelles assister dans la prochaine année.

Sur un blog

L’expert propose une cinquième mission : écrire au moins le brouillon d’un article de blog visant à donner son opinion sur un sujet important pour ses clients, ou sur ce qui empêche un avocat de dormir la nuit. L’objectif : se démarquer. Walter D. Corkle suggère de rédiger une simple série de questions pour ce qu’il appelle un premier sujet « à feuilles persistantes », qui restera important pour son public à tout moment, et qu’il faudra parfois mettre à jour.

Le spécialiste donne l’exemple d’un problème que l’avocat a résolu avec un client : un autre aura sans doute le même à résoudre… D’où l’intérêt de donner des clés pour éviter que ce problème ne se produise à l’avenir pour quelqu’un, ou pour le résoudre une fois qu’il s’est produit. Une bonne chose à faire est aussi de publier vos articles sur une plateforme reconnue avec beaucoup de visibilité, Droit-inc par exemple!

Sur Outlook

Sixièmement, sur sa messagerie, il sera important de prendre une quinzaine de minutes pour s’assurer que ses contacts sont toujours exacts, note l’expert, pour éviter les courriels rejetés.

À nouveau sur LinkedIn

Une septième tâche consiste à retourner sur LinkedIn et à développer, le temps d’une dizaine de minutes, son réseau professionnel avec au moins sept nouvelles connexions. Les suggestions de connexion proposées par LinkedIn peuvent aider à faire les bons choix, mais attention, des choix évidemment significatifs pour son cabinet.

Walter D. Corkle cite les « 4 C des connexions LinkedIn » : collègues, clients, conférences, et camarades de classe en droit.

L’expert suggère une huitième idée, celle de passer en revue la biographie de son entreprise sur LinkedIn, pendant une trentaine de minutes, et de proposer des pistes d’amélioration à son équipe de marketing et de développement commercial.

Dehors

La neuvième tâche prend un peu plus de temps, au moins deux heures. Elle consiste à développer sa relation avec un client ou un collègue grâce à une activité, comme aller courir, boire une bière, faire une randonnée.

Au bureau

Enfin, le spécialiste suggère de demander à son service de marketing et de développement commercial d’autres opportunités à suggérer !

Et Walter D. Corkle l’assure : si cela paraît encore trop chronophage, suivre au moins quatre de ces conseils suffit déjà à faire bouger les choses…
4047

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires