Nouvelles

Quelle place pour l’intelligence artificielle dans votre cabinet?

Main image

Didier Bert

2022-02-23 14:15:00

Les avocats peuvent être méfiants vis-à-vis de l’intelligence artificielle. Pourtant, ils sont nombreux à l’utiliser déjà, ou à ignorer ce qu’elle peut leur apporter.

Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Les cabinets peuvent être hésitants quand ils entendent parler d’inclure l’intelligence artificielle dans leurs opérations.

Un cabinet d’avocats sur quatre dit ne pas être intéressé par l’intelligence artificielle, indiquait un sondage de l’Association du barreau américain, mené en 2020. Et un cabinet sur trois dit ne pas en savoir assez pour répondre.

Ces hésitations relèvent surtout d’un manque d’informations… puisque nombre d’avocats utilisent déjà au quotidien des outils utilisant l’intelligence artificielle, tels que Google ou Face ID. D’autres ont pu connaître des débuts difficiles avec les premiers outils d’intelligence artificielle, indique Attorney at Work.

Et puis, il y a cette croyance que l’intelligence artificielle remplacera les humains au travail. Or, l’intérêt premier de l’intelligence artificielle est sa capacité de prédiction dans des tâches répétitives. Les avocats peuvent ainsi se concentrer à des activités à forte valeur ajoutée.

L’intelligence artificielle vient également bousculer les mentalités qui règnent dans le milieu juridique. Ainsi, un avocat peut craindre l’arrivée de cette technologie capable de traiter des centaines de documents en peu de temps, alors que le juriste raisonne en termes d’heures facturables.

Pourtant, le potentiel de l’intelligence artificielle s’applique aux cabinets de toutes tailles. En matière de preuve électronique, le codage prédictif et l'apprentissage actif permettent d’analyser les documents et de les classer avec précision, en se basant sur le langage utilisé dans les documents.

Cette technologie peut aussi analyser les sentiments exprimés, par exemple dans des publications sur les réseaux sociaux. Elle est capable d’identifier le ton utilisé par un employé pour dénigrer son employeur.

L’apprentissage automatique permet d’identifier tous les alias d’une personne, quelle que soit la façon dont la personne est référencée dans les documents, c’est-à-dire les différentes manières dont ses interlocuteurs la désignent.

Tous ces apports peuvent constituer une réelle plus-value comparativement au même travail réalisé par un humain, même si celui-ci est excellent juriste. Encore faut-il être capable de mesurer où en est votre cabinet dans la réalisation de ces tâches. Il serait futile de se doter d’outils d’intelligence artificielle sans être en mesure d’évaluer le gain de productivité qu’elle vous procure. Cela passe donc par l’établissement d’objectifs clairs.

Si vous décidez d’accorder une place à l’intelligence artificielle dans vos opérations, il faudra alors passer par une phase d’acclimatation… celle de l’intelligence artificielle avec vos documents, mais aussi celle des utilisateurs avec l’intelligence artificielle. La technologie doit passer du temps sur vos documents pour pouvoir être performante. Et vos utilisateurs doivent être continuellement formés aux évolutions et mises à jour de la technologie.

L’intelligence artificielle est capable de rendre votre pratique plus performante. Elle n’en demeure pas moins un outil, qu’il faut accompagner dans son adoption, et dont il faut être capable de mesurer l’efficacité. L’humain dispose d’une large avance dans ce domaine.
2083

1 commentaire

  1. Avovatdudiable
    Avovatdudiable
    il y a 2 ans
    Pas sur
    Nous avons une technicienne blonde teinte en brune. Ça compte ???

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires