Nouvelles

Janvier, un mois propice au divorce ?

Main image

Sonia Semere

2023-01-20 14:15:00

Les couples se poseraient-ils davantage de questions sur une possible séparation après la période des fêtes ? Trois avocates en droit de la famille nous éclairent sur le sujet…

Mes Giovanna Annunziata, Amanda Inkel et Ariane Grandon. Sources: Shutterstock et Devichy
Mes Giovanna Annunziata, Amanda Inkel et Ariane Grandon. Sources: Shutterstock et Devichy
On l’appelle « la journée du divorce » : le premier lundi du mois de janvier serait, d’après de nombreux avocats en droit de la famille, le jour où les couples se renseignent le plus sur une possible séparation.

Alors, comment cela se traduit-il concrètement au sein des cabinets spécialisés en droit de la famille ? Droit-inc a interrogé trois avocates du cabinet Devichy. De quoi nous éclairer un peu plus sur ce phénomène de société.

Me Giovanna Annunziata du bureau de Montréal constate bel et bien que le mois de janvier est le plus chargé « On a l’impression que les clients ont eu le temps de réfléchir durant les fêtes, de penser à ce qu’ils veulent pour le futur ».

Cela concerne aussi bien de nouveaux clients que d'anciens clients qui ont fait des consultations tout le long de l’année.

D’après cette avocate, ce constat est récurrent chaque année « Je pense que durant les fêtes beaucoup de personnes sont en congés, les enfants ne sont pas à l’école… C’est donc un moment où les gens passent du temps ensemble et se demandent s’ils sont vraiment heureux ».

Concernant les couples avec enfants, les sollicitations tournent principalement autour de la garde. Très souvent, les gens préfèrent ainsi attendre la fin des fêtes pour annoncer la nouvelle à leurs enfants.

Un constat partagé par Me Amanda Inkel, avocate au sein du bureau de Sherbrooke. Il y a effectivement beaucoup plus d’appels de consultation « Les gens veulent assurément se renseigner sur leurs droits ».

L’avocate remarque qu’avec l’inflation et une possible récession qui approche, les demandes de divorce n’aboutissent pas forcément. Les gens se renseignent, mais n’osent pas sauter le pas.

« Il y a beaucoup de gens qui sont réticents à l’idée de se séparer par rapport à l’accès à la propriété. Avec l’état du marché immobilier, les gens sont inquiets ».

Par conséquent, les parents ont, de plus en plus, recours au nesting, une forme de droit de garde où les enfants vont demeurer dans la résidence familiale tandis que leurs parents y resteront en alternance.

Ce qui est vraiment nouveau, remarque Me Amanda Inkel, c’est que depuis quelques mois les parents veulent mettre en place cette ordonnance sur le long terme.

Un peu de nuance…

Me Ariane Grandon, avocate au sein du cabinet de Québec, vient, quant à elle, nuancer le constat posé par ses collègues.

D’après elle, depuis le Covid, les demandes sont assez stables tout au long de l’année. Il n’y a pas de changement particulier au mois de janvier.

Me Ariane Grandon remarque également dans ses dossiers une hausse des violences conjugales et de véritables problématiques de consommation qui entraînent une augmentation des séparations.

Et pour cause, la période post-Covid a provoqué de nombreux chamboulements au sein des couples avec notamment le confinement, le télétravail et l’augmentation des sources de stress et d’anxiété.
2861

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires