Nouvelles

Décès d’une figure du droit autochtone

Main image

Didier Bert

2023-01-30 10:15:00

Cet avocat était un plaideur reconnu en matière de droit autochtone. Il est décédé.

Peter William Hutchins n’est plus… Source: Hutchins Légal
Peter William Hutchins n’est plus… Source: Hutchins Légal
L’avocat Peter William Hutchins s’est éteint à l’âge de 77 ans.

Né en 1945 à Montréal, Peter W. Hutchins a étudié au Collège Bishop avant d’étudier l’histoire et la science politique à l’Université McGill, avant de poursuivre ses études en droit à Québec. Il détient une licence en droit de l’Université Laval, ainsi qu’une maîtrise en droit international de la London School of Economics.

En 1980, Peter W. Hutchins a créé le cours ''Peuples autochtones et droit'' pour la faculté de droit de l'Université McGill. Il a enseigné ce cours durant 16 années.

Barreau 1973, il se découvre un intérêt marqué pour les droits des peuples autochtones au Canada. Il représente les Cris du Nord du Québec lors de la négociation de la Convention de la Baie James et du Nord québécois.

En 1975, la négociation conduit à la signature du premier accord moderne entre la Couronne et une Première nation canadienne. Modifié depuis, cet accord prévoit désormais un régime de protection environnementale et sociale pour les territoires cri, inuit ou naskapi.

Durant sa carrière, Peter W. Hutchins représente les groupes autochtones de l'ensemble du Canada devant de nombreuses juridictions, notamment la Cour suprême du Canada, devant laquelle il s’est présenté dans une dizaine d’affaires.

L’avocat a aussi plaidé devant la Cour fédérale, les tribunaux provinciaux, mais aussi le Comité des droits de l'homme des Nations Unies et la Commission interaméricaine des droits de l’homme. Il a traité de nombreux dossiers impliquant la négociation, le litige, les avis juridiques et les conseils particuliers pour le compte des Premières nations et des Inuits du Canada.

Surnommé ''Renard argenté''

« Ses collègues se souviennent de sa détermination inébranlable, de sa passion pour la justice et de son habileté à élaborer des arguments juridiques novateurs, ce qui a conduit un de ses clients à lui donner le surnom de ''Renard argenté'' », souligne la famille de l’avocat dans son l’avis de décès.

Peter W. Hutchins s’est rendu dans un grand nombre de communautés autochtones partout au Canada, au cours de plus de 50 années de carrière. L’avocat regrettait la lenteur de la mise en œuvre des droits autochtones par les gouvernements. Cependant, « Peter croyait fermement au pouvoir du système juridique et des tribunaux pour apporter des changements positifs », rappelle sa famille.

Peter W.Hutchins a été le président fondateur de la Section nationale du droit autochtone de l'Association du Barreau canadien (ABC). Il a été membre du Comité du Règlement de la Cour fédérale et de son sous-comité sur les preuves d’experts.

L’avocat en droit autochtone a été membre de l’Association du barreau américain, de l’Association du barreau international, du Conseil canadien de droit international, de l'American Society of International Law, de l'International Commission of Jurists et de l'International Law Association.

Peter W. Hutchins a rédigé de nombreux articles sur le droit autochtone, publiés dans des revues spécialisées.

« J'étais un jeune conseiller de la Première Nation d'Alderville, lorsque nous avons choisi Peter pour diriger notre dossier, l'affaire du Traité Williams. Après avoir été chef pendant 17 ans et après ma retraite, nous avons développé une amitié, même après le règlement du traité pour nos communautés. Nous nous appelions souvent l'un l'autre pour voir comment les choses se passaient, comment tout le monde allait et si quelque chose se présentait, il pouvait nous aider... (…) Il était un grand homme », écrit l’ancien chef du Conseil tribal de la Première nation d’Alderville, JimBob Marsden.

« Vous avez accompli votre mission de rendre le monde meilleur, Peter Hutchins. C'était un honneur de connaître un homme comme vous » rend hommage l’avocat Donald Worme, membre fondateur de l’Association du barreau autochtone du Canada, sur la page de l’avis de décès.

« Peter a eu un impact profond sur le Canada en luttant pour les droits des autochtones. Il nous manquera, mais nous nous souviendrons toujours de ses réalisations », salue de son côté, Bradford Morse, professeur en droit à l’Université Western.

Sportif aguerri, Peter W. Hutchins a participé à des expéditions avec le Club alpin du Canada. Le 15 juillet 1967, dans le cadre de l’Expédition alpine du Centenaire au Yukon, Peter W. Hutchins participe à la première ascension du Mont Québec, d’une altitude de 3 737 mètres, avec ses partenaires de cordée Claude Lavallée, André Hébert et Hans Münger.

Aussi passionné de nature que de sport, l’avocat était attaché au droit des animaux. Il est intervenu à plusieurs reprises pour faire cesser de mauvais traitements.

Peter W. Hutchins laisse dans le deuil son épouse Alexandra Hutchins, son fils Will Hutchins et ses trois petits-enfants.
2596

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires