Nouvelles

Une trentaine de victimes s’ajoutent à une action collective contre le diocèse de Québec

Main image

Radio -canada

2022-12-01 15:05:00

Le recours collectif vise l'ensemble des présumées agressions commises par des personnes placées sous l'autorité du diocèse depuis 1940...

Une trentaine de victimes et présumés agresseurs s'ajoutent à une action collective contre le diocèse de Québec. Source : Getty Images / Radio-Canada
Une trentaine de victimes et présumés agresseurs s'ajoutent à une action collective contre le diocèse de Québec. Source : Getty Images / Radio-Canada
Au total 134 victimes font maintenant partie du recours collectif, qui vise plus d'une centaine de prêtres ou membres du personnel du diocèse de Québec, selon le cabinet Arsenault Dufresne Wee.

Au mois d’août, 101 victimes étaient inscrites au recours mené par le bureau d'avocats.

Monseigneur Clément Fecteau, ancien évêque auxiliaire de Québec et évêque de Saint-Anne-de La-Pocatière, et monseigneur Jean-Pierre Blais, ancien évêque auxiliaire de Québec et actuel évêque de Baie-Comeau, sont ajoutés à la liste d'agresseurs sexuels allégués déposée au dossier d'action collective contre le Diocèse de Québec.

Ils s’ajoutent à l'archevêque de Québec, Marc Ouellet, également visé par des allégations de gestes à caractère sexuel.

Selon les documents présentés à la Cour, certaines victimes auraient été présumément agressées récemment, soit en 2018.

Le recours collectif vise l'ensemble des présumées agressions commises par des personnes placées sous l'autorité du diocèse depuis 1940.

À moins d'une entente hors cours, un procès devrait s'ouvrir en 2023.

''Plus de détails à venir...''
1667

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires