Nouvelles

Les avocats appelés à la discipline en matière de facturation

Main image

Didier Bert

2023-08-29 10:15:00

Le recul de la demande pousse les cabinets américains à se montrer plus sévères avec leurs avocats, afin qu’ils ne perdent plus de temps pour facturer les clients.

 Source: Canva
Source: Canva
Aux États-Unis, la tendance est au resserrement des exigences administratives envers les avocats.

Cette pression, surtout présente dans les grands cabinets, vise à ne pas laisser traîner l’encaissement des revenus alors que la rentabilité des firmes juridiques ralentit, rapporte Law.

C’est que la baisse de la demande en services juridiques, surtout due à la chute des fusions et acquisitions, conduit à un recul important de la productivité des cabinets.

De plus, avec le ralentissement économique, les clients mettent déjà de plus en plus de temps à payer leurs factures… Alors, quand les avocats eux même traînent à émettre les factures, le temps de recouvrement s’allonge de manière considérable.

Et certains cabinets ne lésinent pas sur les moyens de faire pression sur leurs avocats pour facturer plus rapidement

Le cabinet Sidley Austin s’est dit prêt à réduire les primes de fin d’année de 25 % à 50 % aux avocats et aux associés qui auraient en moyenne plus de cinq jours de retard dans la saisie des données nécessaires à la facturation.

Cette tendance n’est pas nouvelle puisque les grands cabinets américains utilisaient déjà ce genre de méthodes il y a une quinzaine d’années. Mais ils avaient mis de côté ces moyens de pression au fur et à mesure qu’ils cherchaient à fidéliser et à attirer des avocats pour faire face à la demande croissante.

Cette année, les mouvements d’avocats ont sensiblement diminué aux États-Unis, ce qui semble relancer la capacité des cabinets à se montrer plus sévères avec les avocats.

Et ce n’est pas fini… La perspective d’une récession économique aux États-Unis en 2024 pourrait encore motiver les cabinets à durcir le ton.
3023

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires