Nouvelles

Une procureure de la Couronne accusée d’agression sexuelle

Main image

Radio -canada

2023-02-27 15:00:00

Une procureur du DPDP a récemment été accusée d’agression sexuelle lors d’une fête tenue l’année dernière...

imge #54031Une procureure de la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) de Saguenay a été accusée d'agression sexuelle jeudi dernier au palais de justice de Chicoutimi.

Marie-Christine Savard, 34 ans, aurait posé les gestes incriminants lors d'une fête de Noël tenue le 28 novembre 2021.

Comme l’avocate était en contact étroit avec les policiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre de ses fonctions, l'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec de la région de Québec.

C'est un procureur fédéral de l'extérieur, Henry Bernatchez, qui mène le dossier pour la Couronne.

Selon l'avocat de Marie-Christine Savard, Julien Boulianne, la preuve tend à démontrer qu'il s'agirait « d'un touché par-dessus les vêtements et d'un bec dans le cou ».

Toujours selon son avocat, Marie-Christine Savard est suspendue avec solde le temps que ce dossier soit réglé devant les tribunaux. Elle n'était pas présente au palais de justice de Chicoutimi.

Il n'a pas été possible d'obtenir plus de détails du côté de la poursuite qui refuse d'en dire davantage que ce qui est inscrit sur l'acte d'accusation.

Une interdiction de publication a été prononcée pour protéger l'identité de la victime.
15330

5 commentaires

  1. Avocat anonyme
    Avocat anonyme
    il y a un an
    C'est rendu ridicule...
    Au moins, ce n'est pas un regard insistant... LOL

    Pendant le déroulement des procédures, elle est suspendue avec solde alors qu'on manque cruellement de procureurs ET un procureur est assigné pour traiter ce dossier ridicule.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    ça commence à ressembler aux relations de travail dans les corps policiers
    "aurait posé les gestes incriminants lors d'une fête de Noël tenue le 28 novembre 2021."

    "Une interdiction de publication a été prononcée pour protéger l'identité de la victime."


    Normalement il n'y a pas de mineurs dans un party de Noel de fonctionnaires, et ont voit mal ce qu'un interdit de publication pourrait viser à protéger, à part un mineur.


    "il s'agirait « d'un touché par-dessus les vêtements et d'un bec dans le cou »"


    Woooaahh ! Dérapage total au party de Noel toé !!!

    Y a-t-il un woke derrière l'accusation? Une histoire de syndicat? Une intrigue de bureau?

    ça commence à ressembler aux chicanes dans les corps policiers, où les cliques se battent à coup d'accusation "d'entrave à la justice", et d'autres chefs d'accusation criminel fourre-tout.

  3. pigeon  dissident
    pigeon dissident
    il y a un an
    incroyable
    Il y en a qui ont la peau sensible.

    Il me semble que le système de justice devrait plutôt mettre ses énergies et ses ressources sur les vraies aggressions séquelles telles que les cas de pédophilie et d'inceste.

  4. DSG
    est suspendue avec solde
    In English a "suspension avec solde" is called a vacation. Unless this case involves a minor (which, according to the preceding comment, is unlikely) why in heaven's name are they going after a woman for touchy/kissy at a Christmas party? Don't the DPCP have anything better to do? I bet this case involves the infliction of payback by a disgruntled colleague.

  5. Me
    Hum...
    Après 30 ans de carrière en tant qu'avocate, je peux vous dire que j'en connais plusieurs qui auraient mérité la suspension…
    Nous vivons dans une société intolérante dominée par le puritanisme, la peur et guidée par des idéaux irréalistes.
    Sincèrement, je m'inquiète pour les jeunes adultes.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires